Douleurs abdominales chez les enfants

Il arrive souvent que les enfants se plaignent d’avoir « mal au ventre ». Il s’agit de douleurs ressenties dans la région de l’estomac ou de l’intestin, appelée aussi abdomen. Les douleurs abdominales sont très fréquentes chez les enfants et n’ont, la plupart du temps, aucune cause grave. Mais il peut arriver que les maux d’estomac cachent un problème plus grave, comme une appendicite, de sorte qu’il est important de savoir quand demander de l’aide.

Les causes des douleurs abdominales

Il y a plusieurs causes possibles pour expliquer les douleurs abdominales chez les enfants. En fait, n’importe quel problème d’estomac ou d’intestin peut provoquer des douleurs abdominales. Les problèmes les plus courants incluent la constipation, la diarrhée et les gaz. L’appendicite (infection de l’appendice) provoque presque toujours de la douleur. Une infection de la vessie ou des voies urinaires, et même de la gorge ou des oreilles, peut causer chez l’enfant des douleurs abdominales. Il en est de même si l’enfant mange trop, ou mange des aliments périmés ou difficiles à digérer pour lui. Enfin, chez certains enfants, le stress ou l’inquiétude à propos d'événements à venir, comme un examen, provoque de véritables maux d’estomac.

Quand appeler le médecin

Les enfants peuvent se plaindre d’avoir mal au ventre pour plusieurs raisons. La plupart des cas peuvent être soignés par un peu de repos et du réconfort. Mais si votre enfant montre l’un ou l’autre des symptômes indiqués ci-dessous, appelez un médecin.
  • Des douleurs abdominales qui durent plus de 1 heure.
  • De la fièvre dépassant 38 °C (100,5 °F).
  • Des vomissements et de la diarrhée durant plus de 6 heures.
  • Une incapacité à garder même de petites quantités de liquide.
  • Des douleurs à la miction.
  • Des douleurs dans une région spécifique, notamment au bas du côté droit de l’abdomen.

Appelez le 911 ou rendez-vous à l’urgence si votre enfant :

  • Fait plus de 40 °C (104 °F) de fièvre
  • A du sang ou du pus dans ses selles (diarrhée) ou ses vomissures; ses vomissures sont verdâtres.
  • Montre des signes de gonflement ou d’enflure à l’abdomen.
  • Cambre son dos à répétition ou replie sans cesse ses genoux sur sa poitrine.
  • Ressent plus de douleur ou une douleur intense.
  • Est anormalement somnolent, apathique ou faible.

Traiter les douleurs abdominales

Lorsque l’intervention d’un médecin est nécessaire, ce dernier examine l’enfant afin de trouver ce qui cause la douleur. Certaines causes, comme une appendicite ou un intestin obstrué, peuvent exiger un traitement d’urgence. D'autres problèmes peuvent être soignés par du repos, des liquides ou des médicaments. Si le médecin n’arrive pas à trouver une raison physique à la douleur de votre enfant, il pourrait vous aider à identifier d’autres facteurs, comme le stress ou l’inquiétude,  susceptibles de le rendre malade. À la maison, vous pouvez soulager votre enfant en procédant comme suit :
  • Prenez la température de votre enfant aux 4 à 6 heures.
  • Étendez votre enfant sur le ventre s’il semble avoir mal au ventre à cause des gaz
  • Si votre enfant souffre de diarrhée et qu’il a faim, donnez-lui seulement des aliments non irritants comme des bananes, du riz, de la purée de pomme et des rôties.
  • Évitez de donner à votre enfant des aliments frits, des repas-minute et des produits laitiers tant qu’il n’est pas rétabli.
  • Assurez-vous que votre enfant prend les médicaments prescrits par votre médecin, s’il y a lieu. Et informez-vous auprès de ce dernier avant de donner à votre enfant des médicaments en vente libre.

Prévenir les douleurs abdominales

Si votre enfant est enclin à souffrir de douleurs abdominales, les conseils suivants pourraient l’aider :
  • Prenez note des moments où votre enfant ressent des douleurs, ainsi que des aliments associés à ses maux d’estomac.
  • Restreignez la quantité de sucreries et de collations prises par votre enfant.
  • Donnez-lui plutôt beaucoup de fruits, de légumes et de grains entiers.
  • Limitez la quantité d’aliments que vous donnez à votre enfant à la fois (pour éviter qu’il mange trop).
  • Essayez d’éliminer les produits laitiers comme le lait et le fromage du régime alimentaire de votre enfant.
  • Assurez-vous que votre enfant se lave les mains avant de manger.
  • Ne laissez pas votre enfant manger tout juste avant d’aller au lit.
  • Parlez avec votre enfant de tout ce qui pourrait lui causer de l’inquiétude ou de l’anxiété.

  
01-09-06 Hôpital de Montréal pour enfants - SW