Pia Wintermark, M.D., Pédiatre et néonatologiste

Renseignements hospitaliers

Prix et distinctions 
  • 2017               Prix – Entretiens de l’IDSEA (Institut du développement et de la santé des enfants et des adolescents) 2016 : « Resource for parents of babies who need hypothermia or cooling treatment after birth »
  • 2016               Chercheuse-boursière clinicienne Junior 2 du Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQS) : « Neonatal encephalopathy: Understand, treat and improve »
  • 2012               Prix du jeune chercheur, Neonatal Update 2012, Imperial College London
  • 2012               Chercheuse-boursière clinicienne Junior 1 du Fonds de recherche du Québec – Santé : « How to identify early the newborns at risk to develop brain injury despite hypothermia treatment »
  • 2008               Prix NEST (NICU Excellence in Service and Teaching), Children’s Hospital Boston
  • 2008               Prix de la Fondation William Randolph Hearst
  • 2008               Prix de début de carrière du Fonds de recherche Thrasher
  • 2008               Bourse de recherche de la Société suisse de néonatologie / Bourse de recherche Milupa

Postes universitaires 
  • Professeure associée, département de pédiatrie, Université McGill;
  • Clinicienne-chercheuse, Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill;
  • Membre associée, département de neurologie et de neurochirurgie, Université McGill;
  • Membre associée, programme intégré en neurosciences, Université McGill
  • Chercheuse-boursière clinicienne Junior 2, Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQS)
  • Coordonnatrice du programme de recherche pour les résidents, programme de résidence du département de pédiatrie, Hôpital de Montréal pour enfants, Université McGill
Autres postes 
  • Réseau neurodévelopmental (NeuroDevNet), membre
  • Société des néonatologistes du Québec, membre
  • Réseau de bio-imagerie du Québec (RBIQ), membre
  • Society for Neuroscience (SFN), membre
  • Réseau de recherche en santé de la vision, FRSQ, membre
  • Association canadienne des neurosciences (ACN), membre
  • Society for Pediatric Research (SPR), membre
  • Société canadienne de pédiatrie (SCP), membre

Éducation

Université (études de premier cycle) 

Certificat de premier examen de propédeutique pour la licence de biologie, Université de Lausanne (UNIL), Suisse

Diplôme de médecine 

M.D., Faculté de médecine, Université de Lausanne (UNIL), Suisse

Résidence 

Résidence, département de pédiatrie, CHUV, Lausanne, Suisse

Surspécialité(s) 
  • Postdoctorat, département de pédiatrie, CHUV, Lausanne, Suisse
  • Programme de formation en surspécialité néonatale et périnatale de Harvard, Children’s Hospital Boston, Boston, États-Unis

Recherche

Intérêts de recherche 

Le NeoBrainLab s’emploie à cerner les causes et les conséquences des lésions cérébrales et oculaires chez les bébés malades. Le laboratoire a pour principal objectif de développer des stratégies innovantes pour prévenir ou réparer les lésions cérébrales et oculaires, et donc améliorer l’avenir de ces bébés.

Le laboratoire utilise la recherche clinique et la science fondamentale pour comprendre les mécanismes à l’origine de ces lésions cérébrales et oculaires. Plus spécifiquement, nous étudions le profil unique des lésions cérébrales et oculaires chez les nouveau-nés en nous servant de techniques de neuro-imagerie de pointe et de monitorage de chevet, et en procédant à un examen détaillé des placentas de ces enfants afin de repérer le plus tôt possible les nouveau-nés à risque d’avoir une lésion cérébrale ou oculaire plus tard. Parallèlement, nous utilisons un modèle de lésion cérébrale néonatale de laboratoire pour étudier plus en détail les lésions cérébrales et oculaires et développer des traitements novateurs pour prévenir ou réparer ces lésions. En combinant ces approches, le laboratoire contribue à élaborer de nouveaux traitements qui pourraient mener à une diminution des lésions cérébrales et oculaires chez les bébés malades qui en ont le plus besoin, et abaisser chez ces bébés la proportion de problèmes neurologiques permanents comme la paralysie cérébrale, le retard mental, l’épilepsie, les difficultés d’apprentissage et la cécité. 

Aires de recherche 
  • Neurologie néonatale
  • Encéphalopathie néonatale
  • Hypothermie 
  • Vision
  • Imagerie
  • Neuroprévention
  • Neurorestoration
Mots-clés 

Neurologie néonatale, nouveau-né, encéphalopathie néonatale, hypothermie, cerveau, imagerie par résonnance magnétique (IRM),  spectroscope dans le proche infrarouge (NIRS), électroencéphalographie à amplitude intégrée (aEEG), perfusion cérébrale, rétine, électrorétinogramme (ERG), potentiel visuel évoqué, placenta, neuroprévention, neurorestoration

Publications choisies 

Wintermark P, Hansen A, Soul J, Labrecque M, Robertson RL, Warfield SK. Early versus late MRI in asphyxiated newborns treated with hypothermia. Arch Dis Child Fetal Neonatal Ed. 2011; 96(1):F36-44.

Wintermark P, Boyd T, Gregas MC, Labrecque M, Hansen A. Placental pathology in asphyxiated newborns meeting the criteria for therapeutic hypothermia. Am J Obstet Gynecol. 2010; 203(6):579.e1-9.

Wintermark P, Hansen A, Gregas MC, Soul J, Labrecque M, Robertson RL, Warfield SK. Brain perfusion in asphyxiated newborns treated with therapeutic hypothermia. AJNR Am J Neuroradiol. 2011; 32(11):2023-2029.

Wintermark P, Hansen A, Warfield SK, Dukhovny D, Soul J. Near-infrared spectroscopy versus magnetic resonance imaging to study brain perfusion in newborns with hypoxic-ischemic encephalopathy treated with hypothermia. NeuroImage. 2013 [Epub ahead of print].

Wintermark P, Lechpammer M, Warfield SK, Kosaras B, Takeoka M, Poduri A, Madsen JR, Bergin AM, Whalen S, Jensen FE. Perfusion imaging of focal cortical dysplasia using arterial spin labeling: correlation with histopathological vascular density. J Child Neurol. 2013 [Epub ahead of print].