Pierre Lachapelle, Ph.D., Directeur, électrophysiologie visuelle

Laboratoire et clinique de physiologie visuelle

Renseignements hospitaliers

Postes universitaires 

Professeur titulaire d’ophtalmologie

Membre associé, Département de neurologie et de neurochirurgie

Faculté de médecine de l’Université McGill

Éducation

Université (études de premier cycle) 

Ph.D. en biologie et neurophysiologie, Université de Montréal

Recherche

Intérêts de recherche 

Notre équipe de recherche tente des approches en vue de l’étude de l’intégrité fonctionnelle du système visuel humain : de la rétine au cortex visuel. En outre, nous distinguons des modèles animaux de rétinopathies humaines telles que la rétinopathie du prématuré, la dégénérescence maculaire liée à l’âge et la rétinite pigmentaire. Enfin, nous visons à mieux expliquer la pathogenèse de ces rétinopathies et ultimement à explorer de nouvelles stratégies thérapeutiques.

Un projet comprend l’utilisation d’outils mathématiques nouvellement façonnés, afin de recueillir des données cliniques des électrorétinogrammes (ERG) de la fonction rétinienne résiduelle. L’utilisation de l’ERG de la fonction rétinienne résiduelle pour modeler l’évolution des rétinopathies sérieuses et débilitantes, pourrait rendre possible l’élaboration d’un système de classification des troubles et des symptômes. Ceci mènera à un diagnostic et pronostic d’une plus grande précision à l’intention des patients affectés. Un tel système pourrait également avoir des répercussions importantes sur le traitement des patients, alors que présentement des essais cliniques explorant des avenues thérapeutiques en vue de l’éradication de telles rétinopathies sont en cours.

Mots-clés 

Rétinopathie des prématurés, ophtalmologie, électrorétinographie, électrophysiologie, développement, rétinopathie

Publications choisies 
Garon ML, Rufiange M, Hamilton R, McCulloch DL, Lachapelle P. Asymetrical growth of the photopic hill during the light adaptation effect. Doc Ophthalmol 121(3):177-87, 2010.

Dorfman AL, Cuencan, Pinilla, I, Chemtob, S, Lachapelle P. Immunohistochemical evidence of synaptic retraction, cytoarchitectural remodeling and cell death in the inner retina of the rat model of OIR. Investigative Ophthalmology and Visual Science 52:1693-1708, 2011.

Racine J, Joly S, Lachapelle P. Longitudinal assessment of retinal structure and function reveals a rod-cone degeneration in a guinea pig model initially presented as night blind. Doc Ophthalmol 123(1):1-19, 2011.

Peachey NS, Ray TA, Florijn R, Rowe LB, Sjoerdsma T, Contreras-Alcantara S, Baba K, Tosini G, Pozdeyev N, Iuvone PM, Bojang P Jr, Pearring JN, Simonsz HJ, van Genderen M, Birch DG, Traboulsi EI, Dorfman A, Lopez I, Ren H, Goldberg AF, Nishina PM, Lachapelle P, McCall MA, Koenekoop RK, Bergen AA, Kamermans M, Gregg RG. GPR179 is required for depolarizing bipolar cell function and is mutated in autosomal recessive complete congenital stationary night blindness. Am J Hum Genet 10;90(2):331-9, 2012 Feb. doi: 10.1016/j.ajhg.2011.12.006.