Robert K. Koenekoop, M.D., Ph.D., Ophtalmologiste pédiatre, chef d'ophtalmologie pédiatrique et biologiste médical de la cécité

Ophtalmologie; Laboratoire de génétique oculaire
Fait amusant 

Je participe à des triathlons et m'entraîne toute l'année à mieux nager, faire du vélo et courir.

J'adore travailler avec les enfants et leur famille pour la raison suivante 
J'adore mon travaile parce que je m'occupe des yeux des enfants et de leur vision. Je fais de la recherche pour trouver de nouveaux gènes de la cécité et j'ai la chance de participer à de nouveaux traitements de la cécité.

Renseignements hospitaliers

Prix et distinctions 

Bourse Fullbright ; prix du téléthon des étoiles

Postes universitaires 

Professeur agrégé d'ophthalmologie, Université McGill; directeur du laboratoire de génétique oculaire de McGill

Engagement dans la collectivité 

Caravane d'ophtalmologie pour les communautés du nord de l'Ontario; services Orbis à l'Afrique

Éducation

Université (études de premier cycle) 

Université Rijks d'Utrecht, Université Clark

Diplôme de médecine 

Université McGill

Résidence 

Université McGill

Surspécialité(s) 

Génétique oculaire et ophtalmologie pédiatrique à l'Institut oculaire Wilmer, Johns Hopkins University, Baltimore, États-Unis

Recherche

Intérêts de recherche 

La cécité due à la mort de cellules photoréceptrices chez les enfants est un état pathologique courant et permanent.  Le plus souvent, les causes sont héréditaires et à ce jour, il n'existe aucun traitement. Cependant, la recherche permet de révolutionner la gestion thérapeutique de l’amaurose congénitale de Leber (ACL) et de la rétinite pigmentaire. Dans ces groupes de maladies, la perte de la vision est due à une attaque génétique causant la mort des cellules photoréceptrices ou la dysfonction cellulaire. Notre proramme de recherche contribue à la découverte de nouveaux gènes et de nouveaux mécanismes et teste de nouveaux traitements fondés sur ces découvertes.

Avec l'aide de collaborateurs de l'université de Nijmegen, aux Pays-Bas, et de l'université Baylor aux États-Unis, notre laboratoire a découvert les quatre derniers gènes des 15 gènes responsables de l'ACL identifiés jusqu'à maintenant. Nous participons aussi au tout premier essai d'un médicament pour les malades atteints de l'ACL qui ont les mutations de LRAT ou de RPE65. Les premiers résultats laissent croire à l'existence de photorécepteurs dormants qu'il est possible de raviver par remplacement génique ou pharmacologique, ce qui confirme que les découvertes en génétique peuvent permettre d'abord de comprendre l'évolution d'une maladie pour ensuite conduire à un traitement. 

Aires de recherche 
  • Recherche pangénomique en vue de la découverte de gènes causant la cécité infantile;
  • Mise au point de médicaments dans le traitement de la cécité infantile;
  • Rétinite pigmentaire;
  • Amaurose congénitale de Leber;
  • Thérapie génique;
  • Thérapies à base de cellules souches.
Mots-clés 

Cécité, maladie rétinienne héréditaire, rétinite pigmentaire, amaurose congénitale de Leber, corrélations génotype-phénotype, microréseaux SNP, cartographie de l’homozygosité, analyse de liaison 

Publications choisies 

Koenekoop RK, Wang H, Majewski J, Wang X, Lopez I, Ren H, Chen Y, Li Y, Fishman GA, Genead M, Schwartzentruber J, Solanki N, Traboulsi EI, Cheng J, Logan CV, McKibbin M, Hayward BE, Parry DA, Johnson CA, Nageeb M, Finding of Rare Disease Genes (FORGE) Canada Consortium, Poulter JA, Mohamed MD, Jafri H, Rashid Y, Taylor GR, Keser V, Mardon G, Xu H, Inglehearn CF, Fu Q, Toomes C, Chen R. Mutations in NMNAT1 cause Leber congenital amaurosis and identify a new disease pathway for retinal degeneration. Nature Genetics 2012 July. [doi:10.1038/ng.2356]

Koenekoop RK, Bittner A, Dagnelie G, Mendola J, and Saperstein D. Safety and Efficacy of an Oral 9-cis-retinoid in Childhood Blindness due to Leber Congenital Amaurosis and RPE65 or LRAT mutations. New England Journal of Medicine, 2012. Article en cours de révision par Lancet [revue médicale].

Rachel RA, May-Simera HL, Veleri S, Gotoh N, Choi BY, Murga-Zamalloa C, McIntyre JC, Marek J, Lopez I, Hackett AN, Brooks M, den Hollander AI, Beales PL, Li T, Jacobson SG, Sood R, Martens JR, Liu P, Friedman TB, Khanna H, Koenekoop RK, Kelley MW, and Swaroop A. Combining Cep290 and Mkks ciliopathy alleles in mice rescues sensory defects and restores ciliogenesis. Journal of Clinical Investigation. 2012; 122(4): 1233-45.

Majewski J, Wang Z, Lopez I, Al Humaid S, Ren H, Racine J, Bazinet A, Mitchel G, Braverman N, Koenekoop RK. A new ocular phenotype associated with an unexpected but known systemic disorder and mutation: novel use of genomic diagnostics and exome sequencing. Journal of Génétique médicale. 2011; 48(9): 593-6.