Soins intensifs pédiatriques (Unité de soins intensifs pédiatriques)

Consultez notre dépliant pour les familles

L’unité de soins intensifs pédiatriques (USIP) travaille selon une approche multidisciplinaire pour prodiguer des soins d’avant-garde aux nouveau-nés, enfants et adolescents gravement malades ou blessés. L’USIP est un centre de référence provincial, national et international de grande envergure, avec 18 lits et plus de 850 admissions par année. 

Vertical Tabs

Qui nous sommes

L’unité de soins intensifs pédiatriques (USIP) de l’Hôpital de Montréal pour enfants offre des soins à la fine pointe de la médecine moderne aux nouveau-nés, aux enfants et aux adolescents très gravement malades ou blessés selon une philosophie centrée sur le patient et la famille. Cette unité de 12 lits est un très important centre spécialisé provincial, national et international qui accueille plus de 750 patients par année. 

Voici certains de nos services : chirurgie cardiovasculaire congénitale complexe, neurochirurgie pour épilepsie et tumeurs, reconstruction craniofaciale, chirurgie orthopédique complexe, reconstruction trachéale, traumatisme de niveau I, système extracorporel de maintien des fonctions vitales, ventilation à haute fréquence, transport aérien longue distance, programme d’oxyde nitrique et transplantation d’organes solides.

Notre équipe multidisciplinaire se compose de spécialistes et de chercheurs boursiers en soins intensifs pédiatriques, de médecins-conseils, de résidents, d’infirmières de pratique avancée et d’infirmières spécialisées en soins intensifs pédiatriques, d’inhalothérapeutes, de pharmaciens, de travailleurs sociaux, de physiothérapeutes, de nutritionnistes, des professionnels de l’information, de personnel administratif et d’éducatrices en milieu pédiatrique.

 

Notre histoire

L’unité de soins intensifs pédiatriques (USIP) de l’Hôpital de Montréal pour enfants a vu le jour en 1969. Après avoir connu des débuts hésitants, l’USIP a assumé de plus en plus de responsabilités, et est devenue le berceau de nombreux programmes et services aussi inédits que passionnants. Les soins de plus en plus pointus prodigués aux patients ont entraîné un besoin accru de technologies spécialisées, de personnel spécialement formé et d’espace, menant à la création de la Division de soins intensifs pédiatriques en 1980 et à l’ouverture de notre unité de 12 lits en 1985.

ÉTAPES PHARES

1969   Création de l’unité de soins intensifs pédiatriques à l’Hôpital de Montréal pour enfants

1980   Création de la Division des soins intensifs pédiatriques

1983   Création du programme d’éthique de la recherche en soins intensifs

1985   Ouverture de la nouvelle unité de soins intensifs pédiatriques

1985   Première greffe du foie réussie sur le plus jeune receveur de l’histoire au Canada

1987   Création du programme de formation en soins intensifs pédiatriques

1988   Transplantation cardiaque sur le plus jeune receveur de l’histoire au Canada

1988   Élaboration du premier cours de soins avancés en réanimation pédiatrique au Canada

1989   Création du programme de neurotraumatologie

1990   Agrément de notre programme de formation en soins intensifs pédiatriques par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada

1993   Établissement de la première unité de soins intermédiaire au Québec

1993   Désignation de l’HME comme centre de soins tertiaires en traumatologie pour les enfants et les adolescents pour le Québec 

2002   Première utilisation réussie du cœur de Berlin au Canada sur le plus jeune patient de l’histoire en Amérique du Nord en attente d’une transplantation cardiaque

2006   Unification du programme d’assistance respiratoire extracorporelle (AREC) sous la direction de l’unité des soins intensifs pédiatriques – Dr Sam Shemie

2012   Création de l’unité de soins avancés pour les patients nécessitant des soins intermédiaires

Notre équipe

Les membres de l’équipe de l’USIP incluent :

Codirection :

  • Margaret Ruddy, B. Sc. inf., M. Gest.
  • Saleem Razack, M.D., FRCPC 

Médecins traitants

Chercheurs boursiers

  • Yasser Kazzaz, M.D., FRCPC
  • Ziyad Al-Sani, M.D., FRCPC
  • Matthew Bradshaw, M.D., FRCPC

Membres du personnel

Infirmières gestionnaires

  • Margaret Ruddy, B. Sc. inf., M. Gest., infirmière gestionnaire
  • Marie Antonacci, inf., B. Sc. inf., infirmière gestionnaire adjointe

Infirmières de pratique avancée

  • Maryse Dagenais, IPA, ICS
  • Josée Gaudreault, IPA, ICS  
  • Linda Massé, IPA, ICS

Infirmière enseignante

  • Margaret Powell, inf., B. Sc. inf., A. Méd

Chef inhalothérapeute

  • Pina Diana, inhalothérapeute, gestionnaire, Services d’inhalothérapie et d’anesthésie, mission pédiatrique

Assistante-chef inhalothérapeute

  • Marisa Leone, inhalothérapeute

Coordonnatrice technique en inhalothérapie

  • Johanne Boyer, inhalothérapeute

Nutritionniste

  • Donna Drury, P. Dt., M. Sc.

Pharmaciens

Travailleur social

  • Matthew Park

Psychologue

  • Judith Legallais

Éducatrice en milieu pédiatrique

  • Marie-France Haineault, B. Sc., M. Ed., CCLS

Soutien spirituel

  • Paul Geraghty

Soutien administratif

  • Lyse Dorion, adjointe administrative
  • Kerry Phillips, adjointe administrative
  • Constantina Akrivos,  adjointe administrative

L’unité de soins intensifs pédiatriques (USIP) de l’Hôpital de Montréal pour enfants travaille selon une approche d’équipe multidisciplinaire, avec pour mission de fournir les meilleurs soins possible à nos patients.

Médecins traitants

La Division de soins intensifs pédiatriques comprend huit pédiatres intensivistes qui travaillent pour les départements de pédiatrie, de chirurgie générale pédiatrique et d’anesthésie pédiatrique. Les patients sont admis à l’USIP sous les soins de ces médecins.

Chercheurs boursiers

Notre programme de formation en soins intensifs pédiatriques a été agréé par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en 1990. Chaque année, de quatre à six chercheurs boursiers suivent une formation en soins intensifs pédiatriques à temps plein dans notre unité. Tous ces chercheurs boursiers ont terminé leur formation postdoctorale en pédiatrie, anesthésie ou chirurgie pédiatrique. Des résidents en pédiatrie, anesthésie, médecine d’urgence pédiatrique et adulte, et médecine de famille passent aussi par l’USIP pour y faire des stages.

Infirmières

L’USIP peut compter sur une équipe dynamique de plus de 70 infirmières qui ont toutes à cœur de prodiguer des soins centrés sur la famille dans un environnement sûr et professionnel. 

Les infirmières qui veulent intervenir dans les soins aux patients présentant des pathologies plus complexes doivent suivre un programme de formation et de préceptorat complet de deux ans. Pendant cette période, elles acquièrent des connaissances spécialisées par le biais d’un cours avancé sur les soins cardiovasculaires et thoraciques et d’un cours de pointe sur les concepts de l’USIP. Nous leur proposons une myriade d’activités de formation continue pour la suite de leur parcours professionnel, et nous sommes fiers d’offrir différentes voies d’apprentissage pour favoriser le perfectionnement des nouvelles diplômées. Nos programmes d’études sont le reflet de la diversité des enfants et des familles que nous soignons et de l’ensemble des défis que doivent surmonter nos patients en matière de santé.

Les infirmières qui œuvrent au chevet des patients sont épaulées par une infirmière gestionnaire, une infirmière gestionnaire adjointe, une infirmière enseignante à plein temps et trois infirmières de pratique avancée.

Inhalothérapeutes

Les inhalothérapeutes font partie intégrante de l’équipe des soins intensifs. Leur travail consiste à prodiguer des soins cardiorespiratoires aux patients gravement malades. Ils ont des connaissances et des compétences spécifiques en assistance respiratoire, notamment sur la gestion des voies aériennes difficiles, l’utilisation de la ventilation artificielle effractive et non effractive, l’administration d’oxygène et de gaz spéciaux et l’administration d’autres modes de ventilation comme la ventilation par oscillation à haute fréquence et la ventilation par jet à haute fréquence. Les inhalothérapeutes sont aussi intégrées à l’équipe d’oxygénation par membrane extracorporelle (ECMO).

Il y a un inhalothérapeute assigné à l’USIP 24 heures sur 24, 365 jours par année. Un inhalothérapeute est aussi affecté à l’équipe de réanimation et à l’équipe de traumatologie pour répondre aux situations d’urgence les plus graves partout dans l’hôpital.

Nos programmes et services

L’unité de soins intensifs pédiatriques (USIP) de l’Hôpital de Montréal pour enfants est une unité multidisciplinaire reconnue pour l’excellence de ses résultats cliniques pour les patients. Chaque année, nous prodiguons des soins complets à plus de 750 patients qui présentent des diagnostics complexes, comme des maladies cardiaques et respiratoires, des traumatismes, des brûlures et des cancers, ou qui ont besoin de soins postopératoires.

À titre de chef de file des soins aux patients présentant des pathologies complexes, l’unité de soins intensifs pédiatriques de l’Hôpital de Montréal pour enfants offre plusieurs programmes spécialisés.

  • Assistance respiratoire extracorporelle (AREC)
  • Hémofiltration continue (HFC) : Une équipe d’infirmières reçoit une formation spécialisée pour administrer des traitements d’hémofiltration continue.
  • Modes de ventilation de pointe : Il y a des cas où les techniques de ventilation (administration d’air dans les poumons) classiques ne suffisent pas à bien soutenir le système cardiorespiratoire de l’enfant. L’USIP et les inhalothérapeutes sont toujours à l’avant-garde de la recherche pour trouver d’autres technologies permettant de prodiguer des soins cardiorespiratoires vitaux tout en minimisant les effets secondaires néfastes pour l’enfant. L’USIP offre des modes de ventilation à la fine pointe de la médecine moderne, comme la ventilation par oscillation à haute fréquence et la ventilation par jet à haute fréquence.
  • Programme de traumatologie
  • Don d’organes et de tissus
Enseignement et formation en soins infirmiers

Programme infirmier en soins intensifs pédiatriques

Programme d’orientation en soins infirmiers

Le programme d’orientation en soins infirmiers de l’unité des soins intensifs pédiatriques (USIP) comporte trois phases :

Phase I : L’objectif de la phase théorique (10 jours) est d’initier la nouvelle infirmière aux connaissances scientifiques et de développer sa pensée critique à l’égard de soins infirmiers prodigués aux enfants et aux familles à l’USIP.

Phase II : L’objectif de la phase clinique est de donner à la nouvelle infirmière l’occasion d’intégrer les connaissances scientifiques à la pratique, de favoriser sa pensée critique, de développer ses aptitudes cliniques et de s’intégrer à l’équipe interdisciplinaire de l’USIP. Chaque nouvelle infirmière a l’occasion de travailler avec une infirmière-cadre préceptrice de l’USIP pendant six semaines consécutives (huit semaines dans le cas d’une nouvelle diplômée).

Phase III : L’objectif de la phase de suivi est de s’assurer que la nouvelle infirmière a des occasions d’apprentissage et d’affectation auprès des patients appropriées à son niveau de pratique. L’acquisition de connaissances, la pensée critique, le développement des compétences et l’intégration à l’équipe de l’USIP sont évalués tout au long des trois à six premiers mois suivant la fin de la phase II d’orientation.

Programme Genesis en soins infirmiers

Le programme Genesis en soins infirmiers de l’USIP est proposé aux nouvelles infirmières diplômées à l’issue de la phase II du programme d’orientation de l’USIP. Ce programme soutient et favorise le développement professionnel des infirmières nouvellement diplômées qui s’acclimatent à leur rôle d’infirmière de chevet à l’USIP. Cinq séminaires de huit heures sont prévus au cours de l’année suivant la fin de la phase II du programme d’orientation.

Cours de soins cardiovasculaires – Soigner l’enfant qui doit subir une intervention cardiaque

Ce cours de trois jours et demi est conçu de façon à donner aux infirmières de l’USIP une formation théorique et clinique qui leur permettra de prodiguer des soins infirmiers de pointe aux enfants qui subissent des interventions cardiaques complexes. Les trois jours de théorie sont suivis d’une demi-journée de formation qui intègre la théorie à des scénarios cliniques dans un laboratoire de simulation haute fidélité. Ce cours est offert de 8 à 12 mois après la fin du programme d’orientation.

Sujets du cours en soins cardiovasculaires

Cours de soins intensifs pédiatriques – Soigner l’enfant gravement malade : concepts avancés

Ce cours de 10 jours vise à approfondir les connaissances scientifiques requises pour soigner des enfants gravement malades à l’USIP. Il est offert de 12 à 18 mois après la conclusion du programme d’orientation. Ce cours peut aussi servir de préparation aux infirmières qui veulent obtenir la certification spécialisée en soins intensifs pédiatriques de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC).

Sujets du cours de soins intensifs pédiatriques

Équipe de réanimation

Les infirmières de l’USIP participent à un atelier conçu pour les préparer à faire partie de l’équipe de réanimation de l’USIP (équipe « code rose »). Des sessions d’apprentissage interdisciplinaire de simulation de code rose ont lieu chaque semaine pour aider les membres de l’équipe à maintenir à jour leurs connaissances et leurs compétences.

Cours de certification

Les infirmières de l’USIP participent à un cours de certification sur les soins immédiats en réanimation (SIR) pendant la phase d’orientation, puis repassent par le processus de certification sur une base régulière. Les infirmières participent au cours de soins avancés en réanimation pédiatrique (SARP) et au cours de soins avancés en réanimation cardiovasculaire (SARC) dans les 12 à 18 mois suivants la conclusion du programme d’orientation.

Préceptorat

Les infirmières qui souhaitent agir comme préceptrices auprès des nouvelles infirmières participent à un atelier pour acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour assumer leur rôle de préceptrice.

Formation spécialisée

Les infirmières qui sont membres des équipes d’hémofiltration continue (HFC) et d’assistance respiratoire extracorporelle (AREC) participent à un cours d’introduction présentant les connaissances scientifiques et les compétences spécifiques à l’HFC ou à l’AREC. Tout au long de l’année, les infirmières participent à des activités de formation continue pour maintenir à jour leurs connaissances et compétences relatives à ces modalités de traitement spécialisées.

Pour plus de renseignements, veuillez joindre :

Margaret Powell, infirmière monitrice

Enseignement et formation médicale

Programme de formation en soins intensifs pédiatriques

Notre programme de formation en soins intensifs pédiatriques a été créé en 1987 et agréé par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en 1990. Notre objectif est de préparer nos boursiers postdoctoraux à jouer un rôle de chef de file des soins intensifs pédiatriques dans les établissements d’enseignement supérieur du monde entier. Les stagiaires incluent des candidats canadiens et étrangers hautement qualifiés qui ont déjà terminé une formation spécialisée agréée de trois ans. À l’issue de ce programme de deux ans, les candidats seront admissibles à la certification en soins intensifs pédiatriques du Collège royal et à la certification Board of Pediatrics. Cette formation sera également admissible à la certification américaine. 

Notre USIP multidisciplinaire permet d’acquérir des compétences de pointe dans divers domaines, incluant le monitorage et les soins intensifs neurologiques, tous les modes d’assistance respiratoire invasive et non invasive, l’assistance cardiovasculaire (incluant l’AREC et les dispositifs d’assistance) et l’assistance rénale (HFC). Nous avons un vaste programme de chirurgie cardiaque congénitale ainsi que des programmes de traumatologie de niveau 1, de reconstruction craniofaciale, de reconstruction des voies aériennes, de redressement des scolioses complexes, de chirurgie pour l’épilepsie et de transplantation des organes pleins. Nous offrons aussi une expérience en transport médical, en plus d’être le centre provincial spécialisé désigné en ECMO en cas de détresse respiratoire néonatale.

Les autres volets de la formation clinique incluent des stages en anesthésie, en échocardiographie, neuroradiologie, traumatologie et soins intensifs. Par ailleurs, notre programme de formation comprend un programme d’enseignement formel en soins intensifs pédiatriques impliquant la participation du personnel des soins intensifs pédiatriques et d’experts d’autres disciplines, l’utilisation de la simulation à des fins éducatives et une formation en recherche.

Les stagiaires sont parrainés et entraînés à plein temps par les membres du corps professoral multidisciplinaire de la division de médecine de soins intensifs pédiatriques, qui occupent des postes d’enseignants en pédiatrie, chirurgie générale pédiatrique, anesthésie pédiatrique, sciences infirmières et bioéthique. Les stagiaires doivent assumer les mêmes devoirs et responsabilités que tous les stagiaires de notre programme, ce qui inclut des charges de chef d’équipe, de consultant et d’enseignant. Tous les stagiaires doivent partager des heures de garde à l’USIP. Les modules d’enseignement exigent une fin de semaine de garde partagée à l’USIP. Les stagiaires doivent aussi mener un projet de recherche sous la supervision d’un des membres du corps professoral de recherche. Enfin, tous les stagiaires sont invités à participer à des conférences cliniques, des visites cliniques multidisciplinaires et des réunions hebdomadaires d’autres services surspécialisés, comme la cardiologie, la chirurgie cardiovasculaire et la radiologie.

Processus de demande pour le programme de formation en médecine de soins intensifs pédiatriques
AdmissibilitéLes candidats doivent avoir terminé leur programme de résidence en pédiatrie,
anesthésie, médecine interne, chirurgie ou médecine d’urgence
 
Stage de perfectionnement (Fellowship) : formation de base en médecine de soins intensifs pédiatriques : 24 mois (2 ans)
Durée 
Stage de perfectionnement en médecine de soins intensifs pédiatriques : 1 an
Description du programmeAnnée universitaire pour ce programme : juillet à juin 
12 à 18 mois de médecine de soins intensifs pédiatriques
2 à 6 mois de formation clinique complémentaires dans des spécialités relevant des soins intensifs 
4 à 6 mois consacrés à la recherche
Nombre de postes offerts chaque annéeProgamme de formation en médecine de soins intensifs pédiatriques : 2 postes/année

Stage de perfectionnement en soins intensifs pédiatriques

Le programme de médecine des soins intensifs pédiatriques de l’Université McGill offre un stage de perfectionnement clinique et de recherche d’un an aux candidats qualifiés qui ont terminé leur formation spécialisée de base en soins intensifs pédiatriques. Cette année additionnelle vise à développer l’excellence dans le domaine des modalités d’assistance multiorganiques de pointe tout en perfectionnant les compétences académiques et de leadership. De plus, ce stage inclut un programme d’enseignement formel en soins intensifs pédiatriques, l’utilisation de la simulation à des fins éducatives et une formation en recherche. Au sujet de cette dernière, les possibilités de recherche sont nombreuses dans les domaines de la physiologie appliquée, des essais cliniques, de la bioéthique et de la psychologie ainsi que de l’enseignement médical. L’année de stage sera personnalisée en fonction des objectifs de carrière de l’étudiant en établissant un équilibre entre les activités cliniques et universitaires. Les diplômés de ce programme sont préparés à assumer des postes de dirigeants dans des établissements d’enseignement supérieur.

Les stagiaires sont parrainés et entraînés à plein temps par les membres du corps professoral multidisciplinaire de la division de médecine de soins intensifs pédiatriques, qui occupent des postes d’enseignants en pédiatrie, chirurgie générale pédiatrique, anesthésie pédiatrique, sciences infirmières et bioéthique. Les stagiaires doivent assumer les mêmes devoirs et responsabilités que tous les stagiaires de notre programme, ce qui inclut des charges de chef d’équipe, de consultant et d’enseignant. Les stagiaires doivent partager des heures de garde à l’USIP au même titre que nos stagiaires en soins intensifs pédiatriques. Les modules d’enseignement exigent une fin de semaine de garde partagée à l’USIP. Les stagiaires doivent aussi mener un projet de recherche sous la supervision d’un des membres du corps professoral de recherche. Enfin, tous les stagiaires sont invités à participer à des conférences cliniques, des visites cliniques multidisciplinaires et des réunions hebdomadaires d’autres services surspécialisés, comme la cardiologie, la chirurgie cardiovasculaire et la radiologie.

Pour plus de renseignements, veuillez joindre :

Dre Samara Zavalkoff, directrice de programme

  • Division des soins intensifs pédiatriques, Hôpital de Montréal pour enfants
  • 1001 boul Décarie, salle B06.3557, Montréal QC, H4A 3J1 Canada 
  • Téléphone : 1‑514‑412-4400, poste 22696
  • Courriel : samara.zavalkoff@mcgill.ca
Recherche

La Division des soins intensifs pédiatriques est déterminée à développer et à soutenir des projets de recherche de grande qualité avec pour but ultime d’améliorer la qualité des soins prodigués aux enfants gravement malades.

Équipe de recherche

Les membres de notre personnel participent à une variété de projets en recherche fondamentale, clinique et éducative, témoignant de leur expertise et de leurs intérêts variés. Notre équipe comprend des scientifiques, un épidémiologiste, un éthicien et des spécialistes de l'enseignement, de l'amélioration de la qualité, de la lutte contre les infections, du don d’organes et de la pharmacologie.

De plus, les infirmières de l’USIP qui se consacrent à la recherche jouent un rôle essentiel dans la coordination des projets de recherche menés à l’USIP. Elles sont responsables, entre autres choses, de l’identification des patients admissibles et de leur recrutement pour la recherche, ainsi que de la collecte régulière de données.

Les membres du corps professoral et leurs domaines de recherche

Ronald Gottesman, M.D., FRCPC, FAAP, FCCM

Enseignement enrichi par la technologie; simulation médicale; formation en leadership et formation des enseignants.

Sam Shemie, M.D., FRCPC

Développement et mise en œuvre de stratégies de don d’organes axées sur l’unité de soins intensifs; recherche sur les politiques de santé en lien avec le don d’organes; transplantation; soutien technologique en cas de défaillance organique au stade terminal.

Davinia Withington, M.D., FRCA, MRCP (R.-U.)

Sédation; pharmacocinétique et pharmacogénomique de la sédation chez les patients pédiatriques; sédation et développement neurologique.

Saleem Razack, M.D., FRCPC

Choix d’une école de médecine (meilleures pratiques en matière d’admission); diversité, équité et responsabilité sociale dans le domaine de l’enseignement médical; méthodologie qualitative (analyse du discours, théories sociales/langagières critiques [Foucault, Bourdieu, Bakhtin], recherche sur les méthodes combinées).

Pramod Puligandla, M.D., M. Sc. (Physiologie), FRCSC, FACS

Évaluation des résultats cliniques; pratiques d’alimentation pour les enfants ayant besoin de ventilation assistée; hyperglycémie postopératoire; infections pulmonaires.

Farhan Bhanji, M.D., M. Sc. (Éducation), FRCPC, FAHA

Enseignement par simulation; optimisation de l’enseignement en réanimation pédiatrique; utilisation de l’enseignement enrichi par la technologie pour améliorer la formation clinique; formation CanMEDS.

Samara Zavalkoff, M.D., FRCPC, FAAP

Amélioration de la qualité; processus de soins; lutte contre les infections à l’USIP; échographie au chevet du patient.

Patricia Fontela, M.D., Ph. D. (Épidémiologie)

Infections liées aux soins de santé acquises dans les unités de soins intensifs (USI); infections reliées aux cathéters centraux; surveillance des infections liées aux soins de santé dans les USI;  gestion des antimicrobiens; procalcitonine; infections des voies urinaires associées aux soins de santé.

Franco Carnevale, infirmier, candidat Ph. D. (philosophie), Ph. D. (psychologie)

Éthiques en pédiatrie; expérience des enfants gravement malades et de leur famille; handicaps chez l’enfant.

Janet Rennick, inf. aut., M. Sc. inf., Ph. D. (Sc. inf.)

Conséquence psychologique d’une maladie grave et de l’exposition à des soins technologiques hautement invasifs chez l’enfant et la famille; innovations en matière de soins pour améliorer le confort de l’enfant et la participation des parents pendant une hospitalisation à l’USIP, et favoriser un bon rétablissement après un séjour à l’USIP; développement de mesures.

Collaboration

En plus de mener des projets à l’échelle locale, la Division des soins intensifs pédiatriques collabore avec différents groupes impliqués dans la recherche sur les soins intensifs :

Programme de formation de recherche en soins intensifs pédiatriques

Nous avons élaboré un programme de recherche pour nos boursiers visant à :

  • Exposer les stagiaires aux étapes requises pour l’élaboration et l’achèvement d’un projet de recherche;
  • Favoriser le développement de compétences pour faire une évaluation critique des preuves présentées dans la documentation en sciences de la santé;
  • Enseigner les principes de l’épidémiologie nécessaire à la conception et la réalisation d’un projet de recherche clinique.

Ce programme inclut chaque mois des séances d’évaluation critique et des séminaires de recherche permettant aux stagiaires d’acquérir les principes de base de l’épidémiologie et de la biostatistique. De plus, nous offrons des séances de formation sur l’élaboration de protocoles dont l’objectif est de former les stagiaires sur différents aspects de la recherche, notamment pour expliquer comment faire une revue systématique, formuler une question de recherche, concevoir des questionnaires et des plans de recherche, analyser les méthodes et interpréter les résultats.

Nous encourageons aussi les stagiaires à suivre des cours de base en épidémiologie et biostatistique pendant la session d’été au Département d’épidémiologie de l’Université McGill.

Projets de recherche en cours

 

Information pour les familles

Consultez notre dépliant pour les familles

Si votre enfant est présentement hospitalisé sur notre unité, veuillez consulter notre site web pour les familles : Soigner ensemble : renseignements utiles pour les parents d'un enfant admis à l’unité de soins intensifs pédiatriques (USIP)

 

Nous joindre

Unité de soins intensifs pédiatriques

  • 9e étage, aile D
  • Téléphone : 514-412-4400, poste 22855

Programme de formation en soins intensifs pédiatriques

Dr Ronald Gottesman, directeur de programme

Soins infirmiers

Margaret Ruddy, infirmière-chef

Marie Antonacci, assistante infirmière-chef

Référer un patient 

Salle : B 06.3718, site Glen

Téléphone : 514-412-4400 poste 22696
Prendre un rendez-vous : 514-412-4238 (USIP) 24/7
Télécopie : 514-412-4205