Prévention de la noyade : un sport d’équipe

10 choses que vous pouvez faire pour éviter une tragédie dévastatrice dans l’eau

10 choses que vous pouvez faire pour éviter une tragédie dévastatrice dans l’eau

Maintenant que les belles journées ensoleillées d’été sont là, enfants et adolescents sont impatients d’aller jouer dehors et de profiter de leurs activités de plein air préférées. Malheureusement, c’est aussi en ce temps de l’année que nous entendons beaucoup parler de noyades d’enfants.

Les noyades sont des décès évitables, et l’idée même d’une noyade nous effraie tous. C’est souvent parce qu’une noyade est très différente de ce à quoi on s’attend. En fait, ça ne ressemble pas du tout à ce qu’on nous montre dans les films. C’est une mort silencieuse… qui peut survenir très rapidement. Les jeunes enfants sont curieux et n’ont pas le jugement nécessaire pour identifier un risque imminent. Quant aux enfants un peu plus grands et aux adolescents, ils sont à risque parce qu’ils ont tendance à surestimer leurs aptitudes.

La noyade est la deuxième plus importante cause de décès liés à des traumatismes chez les enfants canadiens âgés de 1 à 4 ans, et la 4e chez les enfants de 14 ans et moins. Selon la Croix-Rouge canadienne, environ 60 enfants de 14 ans et moins se noient chaque année, tandis que 140 autres sont hospitalisés à la suite d’une quasi-noyade. On rapporte que près de 50 % des décès par noyade surviennent en piscine, plusieurs dans des piscines résidentielles non clôturées ou mal clôturées.

Mais avec la collaboration des parents, des gardiens, du personnel soignant et des communautés, il est possible de mettre en œuvre un certain nombre de mesures pour prévenir les noyades.  

Soyez prévoyant quand des enfants jouent près de l’eau :

Soyez prévoyant quand des enfants jouent près de l’eau :

1. Surveillance parentale : La Société de sauvetage du Québec recommande un ratio d’encadrement d’au moins 1 adulte pour deux jeunes enfants et d’un adulte par bébé. Une surveillance vigilante est capitale pour prévenir la noyade, car un jeune enfant peut se noyer en un rien de temps dans aussi peu que 2,5 cm d’eau. Il est important de garder les enfants à portée de main et de leur accorder toute notre attention : pas question d’être distrait par l’envoi d’un texto, le téléphone, un bon livre, la consommation d’alcool ou une discussion avec le voisin. On ne doit jamais laisser des enfants sans surveillance près d’un plan d’eau, même durant un court moment.

2. Vêtements et dispositifs de flottaison : Les enfants de moins de 5 ans devraient porter un vêtement de flottaison individuel bien ajusté. Cette recommandation s’applique aussi aux enfants plus vieux et aux adultes qui ne savent pas nager ou qui ne sont pas de bons nageurs. Les bébés qui ne sont pas capables de s’asseoir sans soutien et qui sont trop jeunes pour porter un dispositif de flottaison doivent être dans les bras d’un adulte en tout temps. Les tout-petits doivent toujours être à portée de main d’un adulte quand ils sont dans l’eau ou près d’un plan d’eau; cela inclut les piscines, les bains à remous, la plage et toutes les autres sources d’eau. 

3. Niveau de nage : Les enfants devraient suivre des cours de natation, idéalement dès leur plus jeune âge. Cependant, même si un enfant nage très bien, d’autres mesures s’imposent, car même des nageurs d’exception ou assez habiles peuvent se noyer; cela inclut l’utilisation de dispositifs de flottaison et une surveillance attentive.

4. Sauveteurs : Une surveillance inadéquate est l’un des plus importants facteurs de risque de noyade. Même en présence de sauveteurs, une supervision additionnelle renforce la protection contre la noyade. Les sauveteurs ne doivent pas être vus comme des substituts pour assurer une surveillance adéquate des enfants dans les plans d’eau.  

5. Surveillance lors des camps de jour et des sorties éducatives : Assurez-vous que les enfants sont bien surveillés lorsqu’ils participent à des sorties éducatives à la piscine, au lac ou dans un parc aquatique.  Les accompagnateurs tout comme les professeurs et les autres membres du personnel doivent comprendre leur rôle dans la surveillance des enfants à proximité de l’eau. Parmi les autres recommandations importantes à suivre pendant ces sorties, notons le recours à un système de jumelage, le comptage systématique des élèves et le regroupement régulier des enfants. Bien que les sauveteurs et les cours de natation constituent des aspects essentiels de la sécurité, les écoles doivent prendre l’initiative d’offrir une surveillance accrue à leurs élèves pendant les activités aquatiques et bien connaître leur niveau de compétence avant de commencer l’activité.

6. Sécurité dans les piscines à domicile : Les zones de baignade doivent être désignées à cette fin. Il ne doit y avoir aucun accès direct à la piscine à partir de la maison ou du patio. Les piscines creusées et les piscines hors terre doivent être entièrement entourées d’une clôture (d’une hauteur minimale de 1,2 m, ou 4 pi) dotée d’un mécanisme de fermeture automatique, la loi québécoise exigeant depuis juillet 2012 que les piscines familiales soient ceinturées d’une clôture verrouillée. Il ne faut jamais oublier de vider les petites piscines pour enfants quand elles ne servent pas.

7. Sécurité près des lacs et à la plage : Respectez toutes les consignes de sécurité et les avertissements lorsque vous allez aux abords d’un lac ou à la place. En plus d’assurer une surveillance attentive, il est important de vérifier les aptitudes de nage de tous les enfants présents, d’utiliser un système de jumelage et de compter souvent les enfants quand ils sont dans l’eau.

8. En bateau : Assurez-vous toujours que tous les passagers portent une veste de sauvetage bien ajustée et conforme aux normes de sécurité. Ne surchargez jamais un bateau et ne laissez personne s’y tenir debout; assurez-vous aussi que les enfants sont accompagnés par des adultes. Avant de partir, vérifiez les conditions météorologiques. Il n’est pas conseillé de se trouver sur un lac pendant un orage. Débarquez du bateau uniquement quand il est bien amarré.

9. Parc aquatique : Lors des sorties dans les parcs aquatiques, il est important d’assurer une surveillance attentive, car les blessures peuvent survenir rapidement. Rappelez aux personnes présentes de dégager rapidement le bas des glissades d’eau. Limitez le nombre de personnes qui utilisent un équipement en même temps. L’équipement doit être approprié à l’âge, à la taille et au développement de l’enfant. Attachez les cheveux longs. Et dans le même ordre d’idée, évitez de porter de longs colliers et d’autres objets qui pourraient se retrouver coincés dans l’équipement.

10. La sécurité s’applique aussi aux adultes : Personne n’est à l’abri d’une noyade, et les mesures de sécurité s’appliquent aux adultes tout autant qu’aux enfants. Assurez-vous de connaître les aptitudes de nage de chaque personne avant d’entrer dans un plan d’eau, ne consommez pas d’alcool à proximité de l’eau, n’allez jamais nager seul et assurez-vous toujours qu’il y a une surveillance adéquate pour éviter les blessures.

Ressources additionnelles sur la prévention des noyades :

Ressources additionnelles sur la prévention des noyades :

Traumatologie

Téléphone : 514-412-4400 poste 23310
Télécopie : 514-412-4254