Trampolines

Tags 

Chaque an, l'Hôpital de Montréal pour enfants traite au moins 90 enfants ayant subi une blessure liée à l’usage d’un trampoline. La plupart de ces blessures se produisent dans la cour arrière d’une maison.

Les blessures subies sont principalement des fractures ou des dislocations (qui exigent souvent une chirurgie) et des traumatismes crâniens. Dans certains cas il y a des blessures plus sérieuses au cou ou au dos qui peuvent se produire et provoquer une paralysie ou même la mort.

En 2007 , la Société canadienne de pédiatrie et l'Académie canadienne de médecine sportive ont publié une déclaration (réapprouvé le 30 janvier, 2012) qui a recommandé que les trampolines ne devraient pas être utilisés dans les maisons ou dans les cours, puisqu’ils ils peuvent provoquer des blessures sérieuses. 
 
En 1997, les Programmes de traumatologie de l'Hôpital de Montréal pour enfants ont envoyé une alerte au public au sujet des dangers liés à l’usage de trampolines, après qu'un adolescent est mort d'un traumatisme crânien sévère.

Le rapport du coroner a recommandé au département d'éducation du Québec que si la supervision rigoureuse n'est pas possible dans les programmes de gymnastique scolaires par des professeurs entraînés, les programmes ne devraient pas être offerts.

En 1998, la Fédération québécoise des associations foyers-écoles a demandé une résolution interdisant l’usage de trampolines dans les écoles et les parcs municipaux.

Le Système canadien hospitalier d'information et de recherche en prévention des traumatismes (SCHIRPT) a rapporté qu’entre 1999 et 2003, on a traité 2,705 enfants dans les départements d'urgence au Canada pour des blessures liées aux trampolines dans les cours arrière. Le trampoline est un équipement de gymnastique et doit être respecté comme tel. L’usage de trampoline et de mini-trampolines est déconseillé car ils sont très dangereux.

Les parents, gardiens et les enfants doivent se souvenir :

  • Les trampolines dans les cours arrière ne sont pas recommandés. De blessures sérieuses se sont ensuivies quand ces trampolines ont été utilisés comme plate-forme de lancement ;
  • La plupart des blessures se produisent en sautant sur le trampoline, et pas en tombant.

Société canadienne de pédiatrie août 2007: L`utilisation des trampolines â la maison et au terrain de jeux

Suivez ces recommandations quand les enfants et l'adolescence utilisent un trampoline dans un club de gymnastique :

Suivez ces recommandations quand les enfants et l'adolescence utilisent un trampoline dans un club de gymnastique :

  • la présence d’un pareur entraîné est essentielle ;
  • seulement une personne sur le trampoline à la fois ;  
  • n'essayez jamais des culbutes  sans entraînement ;  ne permettez jamais aux enfants de jouer non supervisé sur un trampoline ;  
  • le trampoline devrait être entouré d’une matière de sécurité qui absorbe l’impact.

       La décleration de " American Academy of Orthopaedic Surgeons" (anglais seulment)

Quand vous utilisez un trampoline d'eau, souvenez-vous :

Quand vous utilisez un trampoline d'eau, souvenez-vous :

  • de suivre les recommandations du fabricant pour le nombre de participants ;
  • de considérer la capacité de nager et la grandeur des participants, surtout si utilisé comme plate-forme de lancement ;
  • de vous assurer qu’il y a des pareurs entraînés près du trampoline. 

Révisé par des spécialistes en traumatologie de L'Hôpital de Montréal pour enfants
Dernière mise à jour : juillet 2013, janvier 2016, juillet 2017

Traumatologie

Téléphone : 514-412-4400 poste 23310
Télécopie : 514-412-4254