Alimentation sans gluten : pourquoi ça ne convient pas à tous

Tags 

De nos jours, le gluten est un sujet à la mode. Que ce soit dans des talk-shows ou des blogues, il y a surabondance de conseils sur l’alimentation sans gluten, et bien des gens pensent que le gluten est à l’origine de plusieurs problèmes de santé, allant des ballonnements à l’indigestion en passant par l’obésité. Plusieurs choisissent des aliments sans gluten dans l’espoir de mieux manger ou de perdre du poids. Mais, éliminer de votre alimentation un ingrédient aussi fondamental que le gluten n’est pas si simple, et ça peut même être mauvais pour votre santé. Et c’est encore plus préoccupant dans le cas des adolescents, parce que nombre d’entre eux, selon leur âge et leur poids, ne sont pas pleinement développés.  

Qu’est-ce que le gluten au juste?

Qu’est-ce que le gluten au juste?

Il s’agit d’une protéine contenue dans les céréales, les plus courantes étant le blé, le seigle et l’orge. Le gluten donne son élasticité à la pâte et aide le pain à lever et à garder sa forme. Le gluten est aussi présent dans d’autres aliments comme les craquelins, les biscuits, les céréales et même les soupes et les sauces à salade.

Les distributeurs de produits alimentaires ont vite vu l’intérêt de la tendance « sans gluten », ce qui se traduit sur le marché par une offre toujours plus grande de produits sans gluten. Mais quand on y regarde de plus près, certains de ces aliments sont plus riches en calories et moins nutritifs que des produits qui contiennent du gluten. 

Maladie cœliaque : quand l’absence de gluten est vitale

Maladie cœliaque : quand l’absence de gluten est vitale

Il existe un groupe de personnes qui doivent suivre un régime sans gluten, et ce sont les personnes qui souffrent de la maladie cœliaque. Dans cette maladie, le petit intestin est irrité et endommagé par le gluten. Au Canada, on évalue à environ 35 000 (ou 0,1 % de la population) le nombre de personnes qui ont reçu un diagnostic de maladie cœliaque. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la maladie cœliaque n’est pas un état que vous pouvez diagnostiquer vous-même : son diagnostic nécessite une analyse sanguine et une biopsie du petit intestin.

De plus, si vous avez déjà cessé de consommer des aliments avec gluten, le résultat de la biopsie pourrait être négatif — ce qui veut dire que vous ne montrerez aucun signe de maladie cœliaque même si vous en êtes atteint. L’Ordre professionnel des diététistes du Québec recommande de ne pas suivre de régime sans gluten sans consulter d’abord un médecin capable de diagnostiquer la maladie cœliaque. 

Évitez l’auto-diagnostic et consultez un médecin

Évitez l’auto-diagnostic et consultez un médecin

Les personnes qui ont une intolérance ou une sensibilité au gluten peuvent présenter des symptômes gastro-intestinaux semblables à ceux de la maladie cœliaque, comme des ballonnements ou de l’inconfort, mais la consommation de gluten ne provoquera pas de lésion à leur petit intestin. Ces personnes disent souvent qu’elles se sentent mieux quand elles ont réduit ou éliminé le gluten de leur alimentation, mais le retrait de toute forme de blé peut entraîner d’importantes carences en fer ou en calcium. Si vous pensez que le gluten est un problème pour vous ou un membre de votre famille, parlez-en à votre médecin avant de modifier votre alimentation.

Montreal Children's Hospital
Patient

Nutrition clinique

No de salle: B S1 2238
Pour joindre le bureau, appelez au : 514-412-4400 poste 23873