Éradiquer le cancer : Septembre est le mois de la sensibilisation au cancer infantile

La Société canadienne du cancer a désigné le mois de septembre comme étant le « Mois de la sensibilisation au cancer infantile », une période destinée à informer le public sur ce sujet. Il y a 15 ans, la plupart des enfants qui recevaient un diagnostic de cancer avaient bien peu d’espoir de survie. Aujourd’hui, grâce à la recherche, près de 85 % des enfants atteints des cancers les plus courants poursuivront leur route et jouiront d’une vie saine et productive. Mais ce ne sont toutefois pas toutes les formes de cancer qui sont aussi bien comprises. C’est pourquoi la recherche reste la clé pour arriver à mieux comprendre le mode d’action du cancer et trouver un moyen de le guérir. 

Mode d’action du cancer

Mode d’action du cancer

La plupart d’entre nous ont des cellules qui se comportent relativement bien. Le cancer apparaît quand certaines cellules deviennent incontrôlables.

Une cellule normale sait comment se développer et se diviser pour produire de nouvelles cellules; elle sait aussi quand cesser cette reproduction et mourir. Mais une cellule cancéreuse n’est pas normale. Elle se développe et se propage rapidement, et survit longtemps. Les cellules cancéreuses peuvent s’agglutiner pour former une tumeur. Non seulement les tumeurs peuvent croître pour endommager la partie du corps où elles ont pris naissance, mais elles peuvent aussi se propager à d’autres organes où elles peuvent faire encore plus de dommages. 

En quoi les cancers infantiles sont-ils différents?

En quoi les cancers infantiles sont-ils différents?

Les enfants ne sont pas simplement de petits adultes. Certains cancers ne frappent pratiquement jamais après l’âge de 5 ans. D’autres sont plus fréquents chez les adolescents. Et même quand les enfants ont des cancers qui touchent aussi les adultes, comme un lymphome, ils doivent être traités différemment.

Il existe plus d’une douzaine de types de cancers infantiles, et un nombre incalculable de sous-types, ce qui complique le travail des chercheurs pour trouver des traitements pour chaque enfant. 

Des faits sur les cancers infantiles :

Des faits sur les cancers infantiles :

  • Environ 10 000 enfants vivent avec le cancer au Canada aujourd’hui;
  • Chaque année, environ 1 500 nouveaux cas sont diagnostiqués;
  • Grâce aux progrès en matière de traitement, 78 % de ces enfants survivront 5 ans ou plus après le traitement initial, une augmentation de près de 46 % depuis les années 1960;
  • Au début des années 1950, moins de 10 % des enfants atteints de cancer pouvaient être soignés;
  • Chez les enfants, les cancers les plus fréquents sont les leucémies, les tumeurs au cerveau, les cancers du système nerveux et du système lymphatique, ainsi que les cancers des reins, des os et des muscles;
  • Au Canada, les cancers infantiles sont responsables de plus de décès que toute autre maladie entre l’âge d’un an et l’adolescence;
  • La leucémie est le cancer le plus répandu chez les enfants, représentant quelque 30 % de tous les nouveaux cas diagnostiqués chaque année.

Sources:

Fondation canadienne du cancer chez l’enfant http://www.childhoodcancer.ca/

St-Baldrick’s Foundation http://www.stbaldricks.org/about-childhood-cancer/

Hématologie-oncologie

No de salle : B 07.5350
Téléphone : 514-412-4445
Prendre un rendez-vous : 514-412-4400 poste 22428 (Centre de jour)
Télécopie : 514-412-4301
Courriel : info@thechildren.com