Les appels au secours de votre ado

Il est bien passé minuit et une fois de plus votre adolescente n’a pas respecté le couvre-feu. Quand elle rentre finalement à la maison et que vous lui demandez des explications, elle passe devant vous sans un mot, court vers sa chambre et claque la porte derrière elle.
 
Exaspérant? Oh que oui! Mais, quoi que vous fassiez, ne réagissez pas sous le coup de l’émotion. « À la place, restez calme. Demandez des faits précis, puis quand vous êtes tous calmés, mettez les choses au clair », dit John Rowlett, M.D., membre de l’American Academy of Pediatrics, spécialisé dans le traitement des adolescents. Il propose les quelques conseils qui suivent pour mieux communiquer quand il y a un problème.
 
Comment communiquer efficacement :
 
• Gardez un ton neutre et essayez de faire en sorte que les deux parents soient présents.
• Personne d’autre (frère, sœur, etc.) ne devrait être présent.
  • Commencez en disant « je suis préoccupé par... ».
  • Ne portez pas de jugement et ne soyez pas défensif.
  • Trouvez des points sur lesquels vous êtes d'accord et établissez certaines règles.
  • Discutez de ce que serait une bonne punition.
  • Oubliez les punitions physiques; elles ne donnent aucun résultat.
  • Certains adolescents communiquent mieux par écrit. Encouragez le vôtre à écrire ce qu’il ressent.
Quand les tensions se sont calmées et que le moment est propice, revoyez les limites que vous avez fixées. Par exemple : « Tu connais ton couvre-feu; si tu ne le respectes pas, tu auras alors outrepassé les limites et tu seras puni par… ».
 
Rappelez à votre enfant tous les bons moments que vous avez passés ensemble et comment vous avez toujours été là pour lui.
 
Mais, il arrive que tous les efforts déployés pour bien faire les choses n’y changent rien et que les problèmes de comportement persistent. Bien qu’enfreindre le couvre-feu à l’occasion ne soit généralement pas un motif d’inquiétude sérieux, il y a des moyens de savoir si votre enfant a des problèmes importants.
Voici quelques signes clairs que peuvent envoyer les ados pour indiquer qu’ils ont besoin d’aide :
 
  • Baisse soudaine et spectaculaire du rendement scolaire
  • Changements d’amis, d’habitudes alimentaires ou vestimentaires, d’activités
  • Implication dans des batailles ou arrestation
  • Abus d’alcool ou d’autres drogues
  • Promiscuité sexuelle

Psychology

Psychology is part of Brain Development & Behavior. New referrals must be processed via the Central Intake Service.

Please follow the instructions for referral on the Central Intake webpage and send it by:

  • Fax: (514) 412-4136
  • Email: bdbci@muhc.mcgill.ca