Un petit enfant peut-il apprendre deux langues simultanément?

Le langage est une aptitude innée chez l’être humain; peu importe l’environnement dans lequel un enfant est élevé, il a la faculté d’apprendre une, et dans plusieurs cas deux langues avant d’entrer à l’école. C’est le cas de plusieurs enfants du Québec nés au sein de familles composées d’un parent anglophone et d’un parent francophone, ou encore d’un parent allophone et d’un parent anglophone ou francophone. Et même si à la maison on ne parle que l’anglais, le français ou une autre langue, il est possible que l’enfant soit exposé à une seconde langue selon le quartier où il habite ou la garderie qu’il fréquente.

Certains parents, gardiens et même professeurs peuvent penser qu’exposer un enfant à plusieurs langues dès son jeune âge peut le perturber et ralentir son apprentissage du langage. Le Dr Fred Genesee, professeur de psychologie à l’Université McGill, a rassemblé les données de plusieurs recherches sur l’apprentissage de deux langues dès la petite enfance afin de prouver le contraire, et il a tiré des conclusions qui peuvent rassurer les parents de familles bilingues ou multilingues.

Avantages du bilinguisme ou multilinguisme

Plus de facilité à communiquer avec tous les membres de sa famille, incluant les grands-parents et la famille qui est demeurée dans le pays d’origine des parents.
  • La chance de développer une identité qui tient compte de ses origines culturelles.
  • Un meilleur développement des facultés cognitives qui se traduit par : Plus de facilité à résoudre des problèmes, plus de créativité
  • Plus de possibilités tant sur le plan personnel que professionnel : Facilité à communiquer lors des voyages, choix des écoles, plus d’options lors d’une recherche d’emploi.

Apprendre deux langues simultanément

On estime qu’il y a plus d’enfants qui grandissent en apprenant deux langues que d’enfants unilingues. Aucune étude scientifique n’a encore démontré que le cerveau d’un petit enfant est conçu pour apprendre une seule langue à la fois. Selon les recherches, les enfants qui apprennent simultanément deux langues passent au travers du même processus et progressent à la même vitesse que ceux qui en apprennent qu’une seule. Ils commencent donc à babiller et à dire leurs premiers mots ou leurs premières phrases en même temps. 


Il est vrai que l’apprentissage de deux langues est plus complexe que l’apprentissage d’une seule langue, et il peut, à l’occasion, y avoir quelques retards ou différences. Mais, à long terme, ce retard n’affecte aucunement les facultés langagières de l’enfant. Il aura  peut-être un vocabulaire un peu plus limité dans chacune des langues ou il prononcera différemment certains mots, mais il aura toujours l’avantage de pouvoir communiquer en plus d’une langue.

Deux langues = Confusion?

 Il n’y a aucune preuve que les jeunes enfants qui apprennent deux langues à la fois sont mélangés entre les deux. Les enfants s’adaptent à la langue de la personne avec laquelle ils interagissent, et ils savent faire la distinction entre les deux. Ils pourront mélanger les deux langues dans une même phrase ou une même conversation tout comme les adultes, mais la recherche démontre que normalement, ils utilisent les langues séparément. Quand ils ont recours à un mot dans l’autre langue, c’est qu’ils ne le connaissent pas dans celle qu’ils sont en train d’utiliser. Le fait qu’ils utilisent les deux langues ne veut pas dire qu’ils sont mélangés et ne savent pas laquelle utiliser; en fait, ils ne font que se servir de toutes les ressources langagières qu’ils possèdent. Une autre étude conduite par le Dr Genesee affirme que même si les enfants mélangent les mots, leur structure grammaticale est conforme aux normes.

Le bilinguisme est sans contredit un avantage dans la vie personnelle et professionnelle des individus. Si votre enfant a la chance d’être né dans une famille bilingue ou même trilingue, ne vous souciez pas des mythes qui entourent l’apprentissage simultané de plusieurs langues. Votre enfant en sortira à tout coup gagnant.
 

Speech-Language Pathology

Speech-Language Pathology is part of Brain Development & Behavior. New referrals must be processed via the Central Intake Service.

Please follow the instructions for referral on the Central Intake webpage and send it by:

  • Fax: (514) 412-4136
  • Email: bdbci@muhc.mcgill.ca