Dépêches du Dr Sherif Emil en provenance du Rwanda : Le ciel africain

Dépêche no 1

Il s’est écoulé 20 heures depuis que j’ai dit au revoir à ma femme et ma fille à l’aéroport. Pour la première fois depuis mon déménagement à Montréal en 2008, je retourne en Afrique, le continent qui m’a vu naître. Et j’y retourne pour exercer l’une de mes passions, la chirurgie pédiatrique en Afrique. Mon voyage fait partie du programme de McGill pour former les résidents en chirurgie à l’Université nationale du Rwanda et au Centre hospitalier universitaire Kigali. Mon partenaire et mentor, Jean-Martin Laberge, est dejà venu au Rwanda à deux reprises. Pendant mon séjour, je vais voir de nouveaux patients, suivre plusieurs patients qu’il a aidés lors de ses passages précédents et continuer à bâtir des liens avec les résidents et les chirurgiens en poste dans le principal hôpital d’enseignement du Rwanda. Ça procure un sentiment de continuité très satisfaisant, un élément qui manquait lors de mes missions africaines précédentes au Kenya, en Tanzanie et en Zambie.

Il y a quelques jours, on m’a envoyé la liste des enfants qui doivent être opérés, presque tous des cas extrêmement complexes. À Montréal, je peux pratiquer de telles interventions complexes chez un si grand nombre de patients sur une période de six mois à un an. Là, je vais devoir en opérer le plus possible en deux semaines dans une salle d’opération qui m’est inconnue et avec de maigres ressources. Juste d’y penser, ça donne le vertige.

Mais pour l’instant, mon attention se porte sur un sujet complètement différent, une jolie petite fille africaine assise une rangée devant moi; elle doit être à peine plus jeune que ma propre fille de deux ans. Elle n’arrête pas de jeter des coups d’œil entre les sièges en faisant des mimiques et des sourires à mon intention, exactement comme Gaby aime faire quand on voyage en avion, ne laissant jamais un voyageur seul! Gaby qui s’accrochait désespérément à moi et ne voulait pas me laisser à l’aéroport – comme pour dire « s’il te plaît, ne pars pas. On a enfin du temps ensemble. »  J’en avais les larmes aux yeux, des larmes qui me montent encore aux yeux en écrivant cela. Elle me manque déjà tant. Je peux l’entendre demander à sa mère encore et encore « Où va papa? » Elle est trop jeune pour comprendre pourquoi papa est rarement à la maison, et pourquoi il choisit de parcourir la moitié du globe pour faire cela. J’espère qu’un jour elle le comprendra.

La fillette vient tout juste de me regarder encore et de glousser! Si j’avais encore le moindre doute quant à ma décision de retourner en Afrique, il vient de disparaître.

Le Dr Sherif Emil est chirurgien pédiatre et directeur du département de chirurgie pédiatrique à l’Hôpital de Montréal pour enfants. Son voyage au Rwanda fait partie du programme de McGill pour former les résidents en chirurgie de l’Université nationale du Rwanda et du Centre hospitalier universitaire Kigali.