L’agence du gouvernement du Québec responsable du cancer décerne des notes exceptionnelles à la Mission des soins de cancer du CUSM

Montréal, 20 mai 2009 – Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) annonçait aujourd’hui que 16 des équipes de la Mission des soins de cancer s’étaient mérité le niveau d’agrément le plus élevé décerné par la Direction de la lutte contre le cancer. Cet organisme a été créé par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec pour gérer les soins en matière de cancer à travers la province.

De souligner le directeur général et chef de la direction du CUSM, l’honorable Arthur T. Porter : « Il est primordial que nous offrions à notre communauté les soins qui soient indiscutablement les meilleurs et les plus complets possible. Nous atteindrons cet objectif en ne cessant jamais de relever nos normes en matière d’excellence, en accélérant la mise en application pratique, auprès des patients, de nos découvertes en laboratoire et en offrant les programmes marqués au sceau de la compassion dont ont besoin nos patients et leur famille, par le truchement du programme Faire Face de l’Institut des Cèdres ainsi que par d’autres moyens. »

Au total, 13 équipes se penchant sur un site de tumeur en particulier ont obtenu un agrément de niveau quatre après que la Direction de la lutte contre le cancer eut mené une rigoureuse évaluation des services en matière de soins liés au cancer offerts au CUSM. Ces équipes établissent les normes régionales en matière de soins liés au cancer. Trois autres équipes ont obtenu un agrément de niveau trois.

De souligner le Dr Armen Aprikian, dont la nomination à titre de chef de la Mission des soins de cancer sera confirmée à l’occasion d’un événement qui se tiendra plus tard ce soir : « Les équipes multidisciplinaires du CUSM intervenant dans la lutte contre le cancer, tant chez l’adulte que chez l’enfant s’intéressent à tous les principaux cancers, en même temps qu’à des formes de cancer plus rares. Le processus d’agrément évalue chacun des aspects des soins, du dépistage et du diagnostic précoces aux traitements ultraspécialisés et aux mécanismes de soutien novateurs. Je me réjouis de constater que nos performances exceptionnelles soient ainsi reconnues et je me suis engagé à aider notre établissement à obtenir des résultats qui soient encore meilleurs. »

Le Dr Aprikian a aussi hâte que le gouvernement annonce les résultats à l’échelle provinciale, plus tard cette année. D’affirmer celui-ci : « Compte tenu de nos résultats, je pense vraiment que le CUSM se retrouvera en tête de liste. »

Le président de l’Institut des Cèdres contre le cancer, Stephen Hajaly, a exprimé ses plus sincères félicitations à la Mission des soins de cancer, pour cette réalisation. De dire celui-ci : « Tous ceux d’entre nous qui ont l’occasion de collaborer avec ces professionnels de la santé dévoués sont parfaitement au courant de l’exceptionnelle qualité des soins liés au cancer offerts au CUSM. Je suis fier de représenter le conseil de l’Institut des Cèdres ainsi que son groupe de donateurs pour renforcer l’engagement qui est le nôtre à l’égard de la réalisation de notre mission de longue date qui consiste à mettre de l’avant les ressources nécessaires pour assurer le financement de l’équipement d’oncologie thérapeutique et diagnostic des plus moderne, des installations de traitement, des services liés à la formation, des travaux de recherche ainsi que du programme Faire Face de l’Institut des Cèdres. »

L’Institut de recherche du CUSM (IR-CUSM) continue de se distinguer sur le plan mondial, pour la qualité des travaux de recherche qu’il mène, dans le domaine du cancer. Dans l’avenir, les travaux de recherche porteront sur l’étude des aspects systémiques du cancer humain et la capacité qui est la nôtre de faire face à la nouvelle réalité qui est celle des soins personnalisés en matière de cancer. D’ajouter le Dr Aprikian : « Notre Mission des soins de cancer offre plusieurs programmes connexes uniques. À titre d’exemple, le programme de réadaptation de cancer vise à éviter la fatigue, la perte de poids et la dépression constituant un danger de mort qui sont associées au cancer tandis que notre programme de soutien psychologique vise à atténuer la détresse psychologique, laquelle constitue une réalité tout aussi implacable que l’est le cancer. »

De conclure l’honorable Arthur T. Porter : « Le Projet de redéploiement du CUSM nous permettra de faire de notre vision d’une approche parfaitement intégrée en matière de soins aux patients, de recherche et d’enseignement une réalité. À titre de cancérologue et de chef du CUSM, le fait de savoir que nous offrirons à nos patients et à leur famille un environnement moderne, propice à la guérison au sein d’un vaste centre axé sur le cancer au campus Glen m’incite à veiller à ce que notre projet respecte son échéancier. Je me réjouis à la perspective d’annoncer le nom de l’entreprise dont nous aurons retenu les services, en décembre. »

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un centre hospitalier universitaire intégré, reconnu à l'échelle internationale pour l'excellence de ses programmes cliniques, de sa recherche et de son enseignement. Les hôpitaux partenaires sont : l'Hôpital de Montréal pour enfants, l'Hôpital général de Montréal, l'Hôpital Royal Victoria, l'Hôpital et l'Institut neurologiques de Montréal, l'Institut thoracique de Montréal et l'Hôpital de Lachine. Le CUSM a pour objectif d'assurer aux patients des soins fondés sur les connaissances les plus avancées dans le domaine de la santé et de contribuer au progrès des connaissances. www.cusm.ca

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la personne suivante :
Rebecca Burns
Coordinatrice des communications
Relations publiques et communications du CUSM
514-843-1560
rebecca.burns@muhc.mcgill.ca