Laisser parler son cœur : un jeune patient de L'Hôpital de Montréal pour enfants attend un nouvel organe

MONTRÉAL, le 24 avril 2012 /CNW Telbec/ - Depuis le 18 septembre 2011, Vincent est maintenu en vie grâce à un cœur artificiel, appelé cœur de Berlin. Non seulement a-t'il célébré les Fêtes à L'Hôpital de Montréal pour enfants (L'HME) du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), mais il y a aussi fêté ses 15 ans, car il attend patiemment une transplantation. Son corps ne peut toutefois pas attendre indéfiniment - à tout moment, une infection peut survenir et menacer ses chances d'avoir une greffe de cœur. Aujourd'hui, Vincent, sa famille et le personnel qui le soigne présentent son histoire et expliquent à la population comment utiliser les médias sociaux pour aider Vincent à trouver un donneur de cœur compatible.

« Vincent est sur notre écran radar depuis l'âge de trois mois quand il a été infecté par un virus qui a endommagé son cœur », explique la Dre Samara Zavalkoff, médecin à l'Unité de soins intensifs pédiatriques (USIP) et l'une des intervenantes de première ligne auprès de Vincent. « Son état a été relativement stable jusqu'au printemps de 2011, quand il s'est retrouvé en insuffisance cardiaque. Les médicaments ont aidé pendant un certain temps, mais à l'automne, il était clair que son cœur était en train de lâcher. En septembre, une équipe de spécialistes médicaux s'est réunie et nous avons décidé de relier Vincent à un cœur artificiel. Il s'agit d'une situation temporaire en attendant qu'il reçoive un nouveau cœur. »

En tête de liste
Bien que Vincent soit en tête de la liste pancanadienne de dons d'organes, il pourrait attendre encore assez longuement. En 2011, 396 personnes ont bénéficié d'une transplantation, et à la fin de l'année, 1264 patients étaient toujours sur la liste d'attente pour une transplantation d'organe.

Ces statistiques ne découragent toutefois pas son équipe de soins. Tous les membres croient fermement qu'un cœur sera bientôt disponible et qu'il pourra subir une transplantation cardiaque.

« Les enfants qui ont besoin d'une transplantation cardiaque attendent leur nouveau cœur en moyenne un an », explique M. Louis Beaulieu, directeur général de Transplant Québec. « Nous travaillons fort pour nous assurer que les gens qui attendent un organe puissent bénéficier d'une transplantation dans les plus courts délais possible. En conscientisant davantage la population au don d'organes et de tissus et aux bienfaits de la transplantation, nous sommes confiants d'obtenir un nombre croissant de consentements, ce qui contribuera à faciliter le travail des équipes médicales en présence d'un donneur potentiel.  »

Attendre et encore attendre
À l'heure actuelle, Vincent peut se promener dans l'hôpital. Il soulève des poids à la salle de physiothérapie, étudie avec ses tuteurs, mais il a toujours en remorque son fidèle cœur mécanique, de la taille d'un petit panier d'épicerie.

« Les défis de la médecine sont maintenant moins nombreux. Nous n'avons plus qu'à attendre, dit la Dre Zavalkoff. Pour l'instant, le plus important est de préserver la bonne humeur et la motivation de Vincent. Il s'ennuie. Ce n'est pas une vie normale pour un jeune de 15 ans. »

Comment le public peut aider
Le public peut participer à la recherche d'un donneur compatible pour Vincent en visitant le site www.fondationpourenfants.com ou la page Facebook de L'Hôpital de Montréal pour enfants, ou encore en nous suivant sur @HopitalChildren et en contribuant à créer une tendance sur Twitter avec #UncoeurpourVincent pour mieux conscientiser la population du Québec au don d'organes.

En signant le Consentement au don d'organes et de tissus de la Régie de l'assurance maladie du Québec ou l'autocollant à apposer au dos de votre carte d'assurance maladie, vous pouvez aussi aider Vincent et d'autres jeunes comme lui.

« Je sais que c'est une décision très difficile à prendre, mais vous pourrez offrir une deuxième vie à une personne comme mon fils », dit Lyne Chabot, la maman de Vincent.

« Je pense souvent au moment où son cœur va arriver, dit la Dre Zavalkoff. Je repasse dans ma tête la façon dont je vais leur annoncer la nouvelle, à lui et à ses parents. Je me vois entrer dans sa chambre… ils vont le voir tout de suite sur mon visage. »

Les chiffres :

  • Vincent attend son nouveau cœur depuis 219 jours
  • Presque tous les départements et services de L'HME ont participé aux soins de Vincent, incluant la cardiologie et la chirurgie cardiaque, les perfusionnistes, la nutrition, les services sociaux, la psychologie, l'ergothérapie, la physiothérapie, les services éducatifs et scolaires, la néphrologie et l'ophtalmologie… Même les clowns ont joué un rôle!
  • Au cours des 5 dernières années, plus de 2 000 Québécois ont bénéficié d'une transplantation
  • On compte une moyenne de 3,4 organes donnés par une personne décédée en raison d'une atteinte neurologique sévère et irréversible (par rapport à la mort cardiaque)
  • En 2011, le temps d'attente moyen pour recevoir un rein était de 578 jours
  • En 2011, l'âge moyen des donneurs était de 49 ans

Liens utiles 

À propos de L'Hôpital de Montréal pour enfants (HME)

L'Hôpital de Montréal pour enfants (HME) est l'établissement d'enseignement pédiatrique du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), affilié à l'Université McGill. L'HME est un chef de file dans la prestation d'un vaste éventail de soins ultraspécialisés aux nourrissons, aux enfants et aux adolescents de tout le Québec. Nos domaines d'expertise médicale incluent des programmes sur le comportement et le développement du cerveau, la science cardiovasculaire, les soins intensifs, la génétique médicale, l'oncologie, les services chirurgicaux et médicaux tertiaires, et la traumatologie. Établissement entièrement bilingue, L'HME favorise le multiculturalisme et dessert une communauté de plus en plus diversifiée dans plus de 50 langues. L'Hôpital de Montréal pour enfants se distingue par son approche collaborative des soins novateurs prodigués aux patients. Notre personnel et nos professionnels de la santé ont à coeur d'assurer aux enfants et à leur famille des soins de santé exceptionnels dans un environnement convivial et empreint de compassion.

À propos de Transplant Québec

Avec pour mission de sauver des vies ou d'améliorer l'état de santé des personnes qui ont besoin d'une transplantation, Transplant Québec, sur mandat du ministre de la Santé et des Services sociaux, coordonne le processus de don d'organes, assure l'équité d'attribution des organes, soutient l'amélioration des pratiques cliniques par la concertation et la mobilisation des partenaires, et fait la promotion du don d'organes dans la société. Ainsi, Transplant Québec contribue activement à ce que le plus grand nombre possible de Québécois et de Québécoises en attente d'un organe puissent bénéficier d'une transplantation.

Bas de vignette : "Vincent Lambert, 15 ans, est assis dans sa chambre d'hôpital à l'unité de soins intensifs (USI) de L'Hôpital de Montréal pour enfants le 3 avril, 2012. (Groupe CNW/L'HOPITAL DE MONTREAL POUR ENFANTS)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120424_C7465_PHOTO_FR_12551.jpg

Bas de vignette : "Depuis le 18 septembre 2011, Vincent est maintenu en vie grâce à un cœur artificiel, un cœur de Berlin. Il attend encore une transplantation cardiaque. (Groupe CNW/L'HOPITAL DE MONTREAL POUR ENFANTS)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120424_C7465_PHOTO_FR_12553.jpg

Bas de vignette : "À l'heure actuelle, Vincent peut se promener dans l'hôpital. Il soulève des poids à la salle de physiothérapie, étudie avec ses tuteurs, mais il a toujours en remorque son fidèle cœur mécanique, de la taille d'un petit panier d'épicerie (Groupe CNW/L'HOPITAL DE MONTREAL POUR ENFANTS)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120424_C7465_PHOTO_FR_12555.jpg

Image with caption: Depuis le 18 septembre 2011, Vincent est maintenu en vie grâce à un cœur artificiel, un cœur de Berlin. Il attend encore une transplantation cardiaque. (Groupe CNW/L'HOPITAL DE MONTREAL POUR ENFANTS)
Renseignements :

Lisa Dutton
Chef, Relations publiques et communications
L'Hôpital de Montréal pour enfants
Téléphone : 514-412-4400, poste 24307
Courriel : lisa.Dutton@muhc.mcgill.ca

Brigitte Junius
Chef du service des communications et relations publiques Transplant Québec
514 286-1414, poste 216
514 349-0752