L'Enquête sur le tabagisme chez les jeunes Canadiens révèle une baisse de la consommation de tabac, d'alcool et de drogues

Le 31 mai 2012
Pour diffusion immédiate

OTTAWA - Dans la dernière Enquête sur le tabagisme chez les jeunes, seuls 3 % des élèves canadiens de la 6e à la 12e année ont indiqué qu'ils fumaient tous les jours en 2010-2011, comparativement à 4 % en 2008-2009.

L'enquête en milieu scolaire révèle que les élèves sont moins nombreux à avoir essayé la cigarette ou les petits cigares, et que le pourcentage d'élèves ayant indiqué avoir consommé de l'alcool, du cannabis et d'autres drogues a diminué.

« Comme le taux de tabagisme a atteint un creux historique au Canada récemment, ces nouvelles statistiques sont encourageantes, a déclaré l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé. Surtout, la réduction du nombre de petits cigares fumés suggère que la Loi restreignant la commercialisation du tabac auprès des jeunes a une incidence sur la consommation de ces produits chez les jeunes. »

L'Enquête sur le tabagisme chez les jeunes financée par Santé Canada et menée par le Propel Centre for Population Health Impact de l'Université de Waterloo, vise à recueillir de l'information sur la consommation de tabac, d'alcool et de drogues chez les jeunes Canadiens de la 6e à la 12e année. Voici les principaux résultats de l'Enquête 2010-2011 :

  • Près de trois jeunes sur quatre (74 %) de la 6e à la 12e année ont déclaré n'avoir jamais essayé de fumer une cigarette, pas même de tirer une bouffée, une hausse appréciable si on compare au taux de 67 % enregistré en 2008-2009.
  • Chez les élèves de la 6e à la 9e année, seulement 2 % ont dit fumé chaque jour ou à l'occasion, le plus faible taux enregistré depuis le lancement de l'Enquête en 1994.
  • Seuls 6 % des jeunes de la 6e à la 9e année ont déjà essayé les petits cigares, une baisse importante comparativement au taux de 10 % enregistré lors de l'Enquête précédente. Dans la même veine, de la 10e à la 12e année, 26 % des jeunes ont déclaré avoir déjà essayé les petits cigares, ce qui représente aussi un recul important si on compare au taux de 35 % enregistré en 2008-2009.
  • Parmi les élèves de la 7e à la 12e année, la consommation d'alcool au cours des 12 derniers mois est passée à 45 %, comparativement à 53 % en 2008-2009. Un tiers (33 %) des élèves ont déclaré une consommation occasionnelle excessive d'alcool (cinq consommations ou plus en une seule occasion) au cours de la dernière année, il s'agit d'un recul important si on compare au taux de 39 % enregistré en 2008-2009.
  • Vingt-et-un pour cent des élèves de la 7e à la 12e année ont déclaré avoir consommé du cannabis, comparativement au taux de 27 % enregistré en 2008-2009. La consommation de MDMA (ecstasy), d'hallucinogènes et de salvia, et l'abus de produits pharmaceutiques psychotropes a aussi considérablement diminué.

On peut consulter les résultats de l'Enquête sur le site Web de Santé Canada.

Au cours des dernières années, le gouvernement du Canada a pris des mesures pour réduire le tabagisme chez les jeunes Canadiens. La Loi restreignant la commercialisation du tabac auprès des jeunes, en vigueur depuis 2010, interdit la vente de petits cigares et de feuilles d'enveloppe dans des emballages de moins de 20 unités, et interdit la vente de petits cigares et autres produits du tabac contenant certains additifs, dont de nombreux agents aromatisants.