Les enfants, plus vulnérables aux accidents de la route

À Montréal, ce sont les enfants qui sont les plus susceptibles d’être happés par une voiture. Entre 1999 et 2008, 3 771 enfants (de 5 à 17 ans) qui circulaient à pied ou à vélo ont été gravement blessés par des véhicules en mouvement.