Les grands pouvoirs s’accompagnent de grands... principes physiques

L’auteur et professeur de physique James Kakalios se pose à McGill pour nous livrer son exposésur Superman, Spider-Man et les lois de la thermodynamique

Le département de physique de l’Université McGill est « super » fier de vous inviter à un exposé portant sur « la physique insolite des super-héros », qui sera présenté par M. James Kakalios, professeur à l’école de physique et d’astronomie de l’Université du Minnesota et auteur d’un ouvrage de non-fiction à succès intitulé The Physics of Superheroes (Gotham Books, 2006).

 

Le professeur Kakalios a « fusionné » ses connaissances scientifiques avec sa passion pour les exploits surhumains de personnages tels que Spider-Man, Flash, Superman et la bande des X-Men afin d’illustrer des principes comme la conservation de l’énergie et les trois lois de la thermodynamique.

Le professeur Kakalios descendra sur McGill pour présenter son exposé fascinant sur les principes concrets de la physique sur fond de rayons laser quatre couleurs, le 9 novembre, à 18 h. L’entrée est libre. Lieu : Pavillon Macdonald-Harrington de l’Université McGill, salle G10, 815, rue Sherbrooke Ouest, Montréal (Québec).

On constate avec étonnement que les principes scientifiques évoqués dans l’univers fantastique des super-héros sont souvent exacts (mis à part les araignées radioactives et les héros microscopiques). En 2001, le professeur Kakalios a commencé à s’inspirer des bandes dessinées pour enseigner la physique à ses étudiants. Il s’est vite rendu compte que bon nombre de « bédés » de sa jeunesse utilisaient à bon escient des théories scientifiques réelles... une fois que le lecteur faisait abstraction du caractère invraisemblable des anneaux aux pouvoirs mystérieux et des explosions nucléaires qui transformaient des physiciens inoffensifs en monstrueux personnages verts. En fait, le professeur aborde des questions scientifiques qui confondent les amateurs de bandes dessinées depuis des décennies, notamment :
  • Si Superman peut franchir d’un bond un gratte-ciel, qu’en était-il des lois de la gravité sur sa planète d’origine, Krypton?
  • La femme invisible des Quatre Fantastiques devient-elle aveugle lorsqu’elle est transparente, puisque la lumière traverse son corps et ses yeux invisibles?
  • A quelle vitesse Flash doit-il courir pour franchir un plan d’eau sans s’y enfoncer?

Personne-ressource :
Mark Shainblum, relationniste
Université McGill

Faculté des sciences et Service des affaires universitaires
514-398-2189 mark.shainblum@mcgill.ca www.mcgill.ca