Penser autrement! Un nouveau groupe d’intérêt pousse les membres du personnel de l’HME à devenir les « Champions de la sécurité des patients »

« À moins que quelqu’un comme VOUS ne se donne un mal énorme, rien ne va s’arranger… n’est-ce pas? » Ces paroles sages du Dr Seuss ont eu un profond écho auprès du personnel lors de la rencontre inaugurale des « Champions pour la sécurité des patients », qui a eu lieu le 17 octobre. Les Dres Sasha Dubrovsky, Nadine Korah et Samara Zavalkoff ont uni leurs forces pour créer ce nouveau groupe d’intérêt dans le but d’améliorer la sécurité des patients dans l’hôpital.

La salle de conférence était bondée de membres du personnel médical et administratif de presque tous les départements de l’hôpital. Au lieu d’une « discussion constructive », le groupe a plutôt lancé une « destruction créatrice » en identifiant les éléments dysfonctionnels de notre système actuel, puis en réfléchissant à des façons novatrices de les éliminer. « Notre objectif est de créer une culture juste et sans danger dans un hôpital centré sur la famille, explique la Dre Dubrovsky. Et nous prévoyons y arriver en favorisant une meilleure prise de conscience, en éduquant notre personnel et les familles et en favorisant la collaboration entre tous les départements. » Le groupe continue à se réunir une fois par mois, et tous les membres du personnel sont invités à y participer. Pour de plus amples renseignements, communiquez avec Sylvie Sahyoun à sylvie.sahyoun@muhc.mcgill.ca.

Photo en haut à gauche : Le préposé au bloc opératoire Tony Franco (à gauche) et le chirurgien pédiatrique Pramod Puligandla (à droite) en pleine séance de « destruction créatrice ».

Les Dres Zavalkoff (à gauche), Korah (au milieu) et Dubrovsky (à droite) en débreffage après leur première réunion des « Champions pour la sécurité des patients ». 

Un groupe multidisciplinaire réuni pour la première réunion des « Champions pour la sécurité des patients » le 17 octobre.Un groupe multidisciplinaire réuni pour la première réunion des « Champions pour la sécurité des patients » le 17 octobre.