Port du casque obligatoire pour certains sports



Québec veut rendre obligatoire le port du casque pour les sports de glisse lors de la prochaine saison hivernale.


La ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Michelle Courchesne, se range derrière les arguments de l'Association des médecins d'urgence du Québec (AMUQ), qui signale que la pratique du ski et de la planche à neige est une importante cause de traumatismes crâniens.

«Mon objectif est de faire en sorte que, dans les prochains mois, pour la saison 2009-2010, on ait un règlement très clair à cet égard-là», a déclaré la ministre hier, à son entrée à une réunion des députés libéraux à Lévis. Consciente de la réticence des propriétaires de station de ski, Mme Courchesne a indiqué qu'elle discuterait prochainement de la question avec les acteurs de l'industrie.

«Il faut voir comment peut se faire l'application sur le terrain. Il y a quand même des implications juridiques importantes "en termes de" responsabilités», a-t-elle ajouté, en signalant que seulement 45 % des skieurs et planchistes de plus de 24 ans acceptent volontairement de porter un casque sur les pentes. Chez les jeunes, le port de cet équipement de sécurité est beaucoup plus en vogue. Ils sont 92 % dans le groupe des moins de 12 ans à s'être déjà munis d'un casque et 70 % chez les 12 à 24 ans.

La ministre a fait connaître ses intentions à la suite d'une sortie publique de l'association des urgentologues, selon laquelle 60 % des traumatismes crâniens dans les sports de glisse seraient évités grâce au port du casque protecteur.

Le département de traumatologie de L’HME appuie les arguments de la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport du Québec qui préconise le port du casque obligatoire pour les adeptes du ski et de la planche à neige.