Transcender le multiculturalisme : L’HME célèbre 25 ans de soins de santé transculturels

Communiqué de presse
Pour distribution immédiate
 
Montréal, le 11 octobre 2011 — Imaginez conduire un enfant à l’urgence et ne comprendre ni la langue ni les coutumes. Grâce aux efforts incessants des Services de consultation socioculturelle et d’interprétation (SCSI) de L’Hôpital de Montréal pour enfants (L’HME) du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), ce genre de situation est maintenant un peu plus facile à gérer. Cette semaine, les SCSI célèbrent 25 ans de services de santé transculturels et d’interprétation offerts aux familles et aux cliniciens de L’HME. Un colloque spécial intitulé « Favoriser l’accès à l’équité en santé » aura lieu demain pour marquer l’événement.
 
« Nous axons notre action sur l’aspect social et culturel des soins aux patients », explique Marie Serdynska, coordonnatrice des SCSI à L’HME. « Nous sommes, par exemple, très attentifs à la situation économique et au statut d’immigrant des patients ainsi qu’à leurs antécédents culturels et religieux quand ces thématiques recoupent les soins aux patients. »
 
Des débuts très modestes
 
Des collègues de L’HME ont commencé à offrir ces services de manière officieuse en 1984, puis ils les ont officialisés dans le cadre d’un « programme multiculturel » en 1986. Au fil des ans, l’orientation a évolué pour s’adapter aux populations changeantes de patients et à leurs besoins. Cette évolution se reflète maintenant dans le nouveau nom du programme.
 
« Avec le temps, le service a fait beaucoup de progrès, affirme Mme Serdynska. De quelque 150 interprétations par année au début, nous sommes maintenant passés à plus de 7500. Nous avons organisé des conférences et des ateliers sur la diversité et avons aidé à traduire plusieurs directives pour les patients et des affiches informatives dans l’hôpital. »
 
Les SCSI disposent d'une banque d’interprètes sur appel qui travaillent dans une quarantaine de langues, les plus demandées étant le chinois, l’espagnol, le tamoul et l’urdu.
 
Un programme diversifié
 
Le colloque présentera un visage aussi diversifié que la population de L’HME et portera sur différents sujets, dont les suivants : 
  • Amélioration de la qualité et atteinte de l’équité : lutter contre les disparités raciales et ethniques dans les soins de santé
  • Communication : aspects culturels entourant les soins aux enfants affligés d’une maladie grave
  • Hétérosexisme : un obstacle perpétuel à l’accès à des soins de santé de qualité
  • Gérer les tensions entre prestige et accès : excellence, équité et diversité dans les admissions en médecine
  • Améliorer le dialogue avec les communautés autochtones

« Je félicite les SCSI pour leur initiative et leur succès », nous dit le Dr Harvey Guyda, directeur général associé de L’HME. « Dans notre monde de plus en plus global et complexe, nous devons être attentifs aux différentes pratiques et nous adapter dans la mesure du possible aux nouvelles populations. »

-30-

Le colloque « Favoriser l’accès à l’équité en santé » aura lieu le 12 octobre de 8 h à 12 h à l’amphithéâtre de L’HME (D-182) au 2300, rue Tupper. Les médias y sont les bienvenus.

Pour de plus amples renseignements, appelez :

Lisa Dutton

Chef, Relations publiques et communications

L’Hôpital de Montréal pour enfants, CUSM

514-412-4307
lisa.dutton@muhc.mcgill.ca