Une nouvelle technique chirurgicale pour traiter des anomalies graves de la paroi thoracique

Le 15 novembre dernier, Emeraude, 17 ans, a subi une opération hybride complexe mise au point par des chirurgiens de l’Hôpital de Montréal pour enfants (HME) pour corriger une anomalie congénitale rare de la paroi thoracique appelée pectus arcuatum. Cet état est dû à un désalignement des différentes sections du sternum, un os vertical situé au milieu de la poitrine. Cette anomalie donne à la poitrine l’apparence de cornes de bœuf.

Le pectus arcuatum est rare. On peut observer des formes bénignes de l’anomalie, mais les formes plus graves peuvent avoir un impact psychologique majeur sur les adolescents. Deux chirurgiens pédiatriques de l'HME, les docteurs Sherif Emil et Jean-Martin Laberge, ont mis au point une nouvelle technique chirurgicale pour venir en aide aux patients présentant un pectus arcuatum.

Ils ont modifié l’ancienne procédure Ravitch et l’ont combinée à une nouvelle technique peu invasive appelée Nuss. Grâce à l’esprit d’innovation de l'HME et à sa connaissance des méthodes chirurgicales classiques, la nouvelle procédure hybride permet d’obtenir un excellent alignement, un résultat susceptible de changer la vie de patients comme Emeraude.

En bref, cette correction chirurgicale consiste à « casser le sternum, le remettre en place et l’immobiliser à l’aide d’une barre métallique qui traverse le thorax de droite à gauche ». Cette opération complexe dure de cinq à six heures.

Comme on peut s’y attendre, l’opération est très douloureuse. Les enfants avaient l’habitude de passer quatre à six jours à l’hôpital et étaient renvoyés chez eux avec une ordonnance d’opioïdes. Tout a changé en juin 2022, lorsque l'HME a commencé à utiliser la cryoablation pour gérer la douleur. En général, le séjour des enfants à l’hôpital est maintenant de 24 à 48 heures.

Geler la douleur

Afin de réduire radicalement la douleur postopératoire d’Emeraude et le recours aux narcotiques, et pour raccourcir son hospitalisation postopératoire, les chirurgiens de l'HME utiliseront la cryoablation pour contrôler la douleur. Le Dr Hussein Wissanji, chirurgien pédiatrique à l'HME, a fortement soutenu l’introduction de cette technologie. L'HME et l’Hôpital Shriners pour enfants - Canada sont les seuls hôpitaux au Québec à utiliser la cryoablation. Le Dr Jean-Martin Laberge enseignera la technique à ses collègues d’autres établissements pédiatriques plus tard en novembre.

Avec ce traitement, les chirurgiens utilisent une cryosonde remplie d’azote liquide à -60 ºCelsius pour geler les nerfs intercostaux, ce qui permet de soulager durablement la douleur. Les nerfs se régénèrent progressivement et la sensation normale revient en quelques mois. La cryoablation permet à la plupart des patients de rentrer chez eux le lendemain de l’intervention. Le 15 novembre dernier, les chirurgiens Jean-Martin Laberge et Hussein Wissanji ont pratiqué l’intervention sur Emeraude.

Le premier centre spécialisé dans les anomalies de la paroi thoracique au Canada

Année après année, Emeraude a vu un médecin après l’autre afin de faire corriger l’anomalie de la paroi thoracique qui l’accablait. Malheureusement, on lui a laissé entendre, involontairement, que son état était incurable, ou qu’une opération était inutile puisqu’il s’agissait d’une simple intervention esthétique. Cette anomalie affectait son estime de soi et sa confiance en elle. Imperturbable, elle a continué à chercher de l’aide.

Puis, elle a découvert le premier centre spécialisé dans les anomalies de la paroi thoracique au Canada, et l’un des plus occupés. Celui-ci a ouvert ses portes en 2011 à l’Hôpital Shriners pour enfants – Canada et est maintenant basé à l'HME. En plus d’offrir des services cliniques de pointe, le Centre a été très productif en matière de recherche et de formation des patients et des médecins. Il a lancé plusieurs nouveaux traitements et procédures pour les patients du Québec et du Canada. Il a aussi produit un grand nombre de publications scientifiques afin de partager ses connaissances avec les médecins et les chirurgiens du monde entier.