Vroom, vroom, vroom

Fiset en F1 : un anesthésiste de L’Hôpital de Montréal pour enfants sur la voie rapide du Grand Prix du Canada

MONTRÉAL, 4 juin 2008 – L’anesthésiste Pierre Fiset a l’habitude de vivre à 100 à l’heure. Comme directeur du département d’anesthésie de L’Hôpital de Montréal pour enfants (HME) du CUSM, il supervise des milliers de chirurgies chaque année. Cette expérience lui servira sûrement en fin de semaine alors qu’il dirigera l’hôpital de piste du Grand Prix du Canada. De concert avec son collègue Jean-Marc Chauny, de l’Hôpital Sacré-Coeur, il chapeautera les 150 professionnels de la santé qui devront faire face à toutes les situations médicales survenant lors de la course.  

« La clé de l’hôpital de piste, c’est le recrutement et la coordination des médecins », explique le docteur Fiset. « L’équipe médicale comprend des anesthésistes, des urgentologues, des neurochirurgiens, des cardiologues, ainsi que des chirurgiens plasticiens et orthopédistes. Tout compte fait, il y aura sur place une quarantaine de médecins ainsi que 20 infirmières et 15 inhalothérapeutes. »

D'autres joueurs clés seront aussi en alerte, notamment les secouristes, les premiers répondants, les ambulanciers, les équipes à la ligne des puits et d’autres professionnels.

« L’hôpital de piste ressemble à une salle d’urgence très bien équipée, indique le docteur Fiset. Si l’un des pilotes a un accident, nous serons en mesure de pratiquer les interventions primordiales, comme la stabilisation et la réanimation du blessé. En fait, notre travail, c'est de stabiliser le patient avant de l‘envoyer à l’hôpital. »

En raison de l’accès limité au site, des hélicoptères seront disponibles pour assurer le transport des patients gravement blessés vers le centre de traumatologie de l’Hôpital Sacré-Coeur.

« Nous sommes prêts à faire face à la plupart des situations médicales, y compris les plus sérieuses. Au cours des années, nous avons connu beaucoup de succès. Cela, grâce à une planification minutieuse, au leadership des médecins-chefs Jacques Bouchard et Ronald Denis, et au savoir-faire de toute l’équipe médicale. »

En plus des installations médicales prévues pour les pilotes de Formule 1, un centre médical public sera installé pour les spectateurs. « Ce centre servira à traiter n’importe quel problème allant des coups de soleil à l’hypothermie en passant par les infarctus et les fractures », ajoute le docteur Fiset, qui participe également à la coordination de ce centre médical.

On prévoit que plus de 100 pilotes et 125 000 personnes assisteront au Grand Prix, qui prend son envol le jeudi 5 juin.

 
L’Hôpital de Montréal pour enfants (HME) est l'établissement d'enseignement pédiatrique du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), affilié à l’Université McGill. L’HME est un chef de file dans la prestation d’un vaste éventail de soins ultraspécialisés aux nourrissons, aux enfants et aux adolescents de tout le Québec. Nos domaines d’expertise médicale incluent des programmes sur le comportement et le développement du cerveau, la science cardiovasculaire, les soins intensifs, la génétique médicale, l’oncologie, les services chirurgicaux et médicaux tertiaires, et la traumatologie. Établissement entièrement bilingue, L’HME favorise le multiculturalisme et dessert une communauté de plus en plus diversifiée dans plus de 50 langues. L’Hôpital de Montréal pour enfants se distingue par son approche collaborative des soins novateurs prodigués aux patients. Notre personnel et nos professionnels de la santé ont à cœur d’assurer aux enfants et à leur famille des soins de santé exceptionnels dans un environnement convivial et empreint de compassion.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec :
Lisa Dutton
Chef, Relations publiques et communications, HME
514 412-4307
lisa.dutton@muhc.mcgill.ca