Une étude du CUSM établit la similitude des taux de mercure entre les enfants autistes et la population en général