Douleur chronique pédiatrique

Dep

Notre équipe

Personnel clinique

  • Dr Pablo Ingelmo, directeur clinique, anesthésiologiste et spécialiste de la douleur chronique
  • Dre Sabrina Carrié, anesthésiologiste et spécialiste de la douleur chronique
  • Dr Yves Beaulieu, psychologue 
  • Rachel Gauvin, physiothérapeute 
  • Bethany Frank, travailleuse sociale
  • Rebecca Pitt, infirmière clinicienne
  • Cindy Grenier, adjointe administrative

Associées de recherche clinique

  • Sultan Alobaikan (2019-2020)
  • Laura Ricaurte Gracia (2020-2021)

Résidentes en psychologie

  • Kim Desmarais (2019-2020)
  • Loredana Marchica (2019-2020)
  • Jenilee Napoleon (2020-2021)

Recherche et éducation

  • Dre Nada Mohammed, coordonnatrice de la recherche clinique
  • Marie Vigouroux, assistante de recherche

 

Nos services

La Clinique de douleur chronique de l’Hôpital de Montréal pour enfants propose un programme interdisciplinaire pour guider les enfants et les adolescents aux prises avec des douleurs chroniques, ainsi que leurs familles, vers une prise en charge efficace de ces douleurs.  

Cinq spécialistes forment le noyau de l’équipe de prise en charge de la douleur, soit une anesthésiste pédiatre, un psychologue, une physiothérapeute, une travailleuse sociale et une infirmière clinicienne. Ces cinq professionnels possèdent une expérience incomparable pour aider les patients souffrant de douleurs chroniques, et leurs familles.

L’équipe collabore régulièrement avec des consultants d’autres spécialités, comme la chirurgie, la psychiatrie, la gastro-entérologie, l’orthopédie, la rhumatologie, l’urologie, la neurologie et la radiologie. Elle travaille aussi avec l’Hôpital Shriners pour enfants pour effectuer des évaluations sensorielles (test sensoriel quantitatif et modulation conditionnée de la douleur) qui procurent à l’équipe des informations sensorielles personnalisées pour chaque patient. Nous savons que chaque cas est unique, et notre objectif est de développer avec nos patients et familles des programmes de traitement personnalisés pour aider nos patients à s’épanouir.

Interventions en physiothérapie :

Ce type de traitement vise à permettre au patient de retrouver une vie normale grâce à un programme de reconditionnement personnalisé qui concilie les objectifs du patient en matière d’activité et de sport, avec une gestion optimale de la douleur. Les patients qui souffrent de douleur chronique peuvent aussi profiter de traitements spécialisés comme l’électrothérapie, les exercices de désensibilisation et l’imagerie motrice progressive (pouvant inclure le recours à la thérapie miroir).

Interventions en psychologie :

Ce type de traitement est axé sur le développement de capacités d’adaptation et de relaxation pour la gestion de la douleur et du sommeil dans un esprit d’ouverture et de collaboration. Les interventions psychologiques s’appuient sur une panoplie de stratégies (cognitives et comportementales) adaptées aux besoins de chaque personne. Étant donné que des facteurs émotionnels, comme le stress, l’anxiété, le découragement et la dépression peuvent contribuer à la douleur en plus d’en être une conséquence fréquente, l’intervention peut aussi porter sur ces questions.

Interventions médicales (N. B. Ce type d’interventions ne convient pas à tous les cas et est envisagé uniquement une fois que le patient a été vu par l’équipe)

Ces types de traitements peuvent inclure des médicaments ainsi que des blocs diagnostiques et thérapeutiques localisés (administration d’un médicament dans une partie spécifique du corps) pour contrôler la douleur afin de faciliter la participation à d’autres aspects du programme de réadaptation.

Interventions en soins infirmiers :

L’infirmière facilite la coordination entre les membres de l’équipe et les patients, soutient les familles et supervise étroitement, par téléphone ou par vidéoconférence, les réponses des patients et des familles aux traitements médicaux offerts.

Interventions en travail social :

La travailleuse sociale aide les familles, et fait le lien entre elles et les différents services des CLSC, au besoin. De plus, un aspect crucial du rôle de la travailleuse sociale consiste à faciliter la communication avec les écoles afin d’améliorer l’assiduité scolaire des enfants aux prises avec des douleurs chroniques.

Référer un patient

Pour une demande de consultation à notre clinique, remplir ce formulaire, en fournissant toutes les informations cliniques pertinentes (peut être accompagné d’une lettre).

Référer un patient 

Numéro de salle : A 02.2227, site Glen
Pour prendre un rendez-vous ou joindre le bureau : 514-412-4448
Télécopieur : 514- 412-4341