Ces ados qui abusent des médicaments contre la toux

Le Partnership for a Drug-Free America rapporte que le dextrométhorphane (DXM), un antitussif, est présent dans près de 70 médicaments en vente libre, dont : Alka-Seltzer Plus contre le rhume et la toux, comprimés Coricidine rhume et toux, produits Dimetapp DM et Robitussin contre la toux, sirops Triaminic contre la toux, produits Tylenol contre le rhume et Vicks NyQuil LiquiCaps.


Utilisés conformément aux directives de dosage, les produits contenant du DXM ne sont pas dangereux et sont efficaces pour calmer la toux. Le DXM a été approuvé par la U.S. Food and Drug Administration en 1958 et n’a aucun effet indésirable quand on l’utilise en petites doses, soit 10 à 20 mg toutes les quatre à six heures, ou 30 mg toutes les six à huit heures.
 
Par contre, selon le Center for Substance Abuse Research (CESAR) de l’Université du Maryland, pris en très grande quantité, le DXM provoque l’altération de la conscience, une désorientation spatio-temporelle et des hallucinations. Quand le DXM est pris avec d’autres drogues (même avec des médicaments en vente libre comme l’acétaminophène), la combinaison peut avoir des conséquences graves, comme des dommages au foie, une crise cardiaque, un AVC ou la mort.
Surconsommation en hausse

Surconsommation en hausse

La surconsommation de sirop contre la toux est un problème depuis des décennies; mais auparavant, c’était plutôt l’alcool et la codéine contenus dans ces produits qui posaient problème. C’est pourquoi l’alcool a été retiré de la plupart des produits en vente libre contre le rhume et la toux, tandis que les médicaments contenant de la codéine sont maintenant offerts seulement sur ordonnance.
 
Le DXM semblait être une bonne solution de rechange à la codéine et à l’alcool, puisqu’il n’a que peu ou pas d’effets indésirables quand il est utilisé au dosage approprié. En outre, pris en plus grande quantité (si l’on ingurgite plusieurs bouteilles de sirop contre la toux), le DXM provoque des vomissements.
 
Mais, les adolescents ont d’autres choix que de boire du sirop. De nos jours, le DXM est aussi offert sous forme de poudre, de capsules et de comprimés, en particulier sur Internet. Selon la Drug Enforcement Administration, le DXM sous ces formes peut être avalé ou reniflé. On trouve même sur certains sites Web les instructions pour extraire le DXM du sirop contre la toux et les quantités à prendre pour planer. Les utilisateurs illicites peuvent prendre 240 mg à 1 500 mg de DXM à la fois.
 
Le Partnership for a Drug-Free America estime que 1 adolescent sur 11 a abusé de médicaments contre la toux ou d’autres médicaments en vente libre.
 
Selon CESAR, le DXM est désigné par plusieurs noms familiers comme l’ecstasy du pauvre, Black Beauties, Brownies, Dexies, Dextro, Drix, Gel, Groove, Mega-perls, Red Devils, Robo, Rojo, Rome, Sky, Triple C, Tussin et Velvet.
Effets de la surconsommation

Effets de la surconsommation

Les effets du DXM ont été comparés à ceux du PCP (phencyclidine) et de la kétamine anesthésique. Les trois sont appelés substances dissociatives : à doses élevées, elles donnent au consommateur l’impression de ne plus être dans son corps (sensation d’extracorporalité).
 
Le DXM produit aussi des hallucinations. Les effets peuvent durer jusqu’à 6 heures, mais cela peut varier en fonction de la quantité de DXM prise et des mélanges éventuels avec d’autres drogues ou produits chimiques.
 
Les gens qui prennent régulièrement de grandes quantités de DXM courent aussi le risque d’ingérer des quantités toxiques d'autres drogues, comme l’acétaminophène, présentes dans les médicaments contre le rhume et la toux contenant le DXM.
Selon CESAR, le DXM provoque aussi d’autres effets, dont :
 
Bouffées de chaleur
Nausées, vomissements et étourdissements
Manque de coordination
Crises de panique ou d’épilepsie
Jugement affaibli
Sudation
Léthargie ou vertiges – ou hyperactivité
Troubles d’élocution
Hypertension artérielle
Mouvements oculaires rapides
Éruption cutanée
Accélération ou emballement du rythme cardiaque
Paranoïa et hallucinations
Sensation de flottement
 
La consommation régulière de DXM à forte dose peut provoquer une psychose toxique, qui fait que la personne perd contact avec la réalité et est dans un état perpétuel de confusion.
Ce que vous pouvez faire

Ce que vous pouvez faire

Comme parent, vous devez mettre vos enfants en garde contre les dangers de la surconsommation de médicaments en vente libre. Certains adolescents croient que ces médicaments en vente libre sont plus sécuritaires parce qu’ils sont légaux.
 
Voici d’autres suggestions de la Substance Abuse and Mental Health Services Administration, U.S. Department of Health and Human Services :
 
Contrôlez les médicaments en vente libre que vous avez à la maison, et faites le suivi du contenu de chaque bouteille ou flacon.
 
N’achetez pas de médicaments en vente libre en surplus pour faire des réserves.
 
Ne permettez pas à vos enfants de garder des médicaments en vente libre dans leur chambre, dans leur sac à dos ou dans leur casier à l’école.
 
Surveillez l’usage que vos enfants font d’Internet en gardant l’œil sur les sites Web visités qui parlent de surconsommation de médicaments en vente libre ou d’autres drogues.
 
Faites vous-même un usage responsable des médicaments en vente libre et sur ordonnance.

Toxicologie

Salle : A 02.2227, site Glen

Téléphone : 514-412-4433
Télécopie : 514-412-4399