Bazar au profit des enfants malades

Tiré de courrierlaval.com
Par Camille Gaïor
 
Pour une troisième année, Marie-Caroline Dutton-Godart organisera, mi-mai, Le Big Bazar pour le Children, au profit de L'Hôpital de Montréal pour enfants.
 
À peine âgée de 16 ans, cette résidente de Sainte-Dorothée est déjà passée par bien des étapes dans sa vie. En 2007, une tumeur cérébrale tout d'abord maline a été diagnostiquée. Celle-ci a récidivé plusieurs fois les années suivantes, obligeant la jeune fille a cesser sa scolarité. Radiothérapie, radio chirurgie, chimiothérapie, opérations, Marie-Caroline connaît la vie à l'hôpital. «À l'été 2008, j'ai fait une infection au niveau de la tumeur et j'ai passé six semaines à l'étage des cas de cancer et de tumeurs cérébrales», explique-t-elle. C'est lors de ce long séjour, que l'adolescente a constaté le manque de moyens pour acheter du matériel et pour offrir une intimité aux patients et aux parents. «Il n'y a qu'une salle de bains sur l'étage et c'est difficile pour les parents de dormir sur place», déclare-t-elle. Marie-Caroline ajoute avoir constaté qu'il manquait d'équipement. «Après une opération, il faut se laver avec du shampoing pour bébé. Il n'y en avait plus, alors, avec mes parents, on a ramené plusieurs [bouteilles].» Elle pense que ces besoins ne se limitent pas à l'étage qui l'a accueillie.

L'idée du bazar
 
C'est à la suite de cette expérience, que l'idée a germé dans la tête de Marie-Caroline, l'année suivante.
 
«On trouvait des vieilles choses à la maison, mais encore utilisables. Je me suis dit qu'on pourrait en faire profiter l'hôpital», se souvient-elle. La première année, amis et voisins ont embarqué dans la vente de garage improvisée devant la maison familiale. L'opération avait alors permis d'amasser 5600 $. En 2010, en plus d'être porte-parole de l'événement Pédalez pour les enfants, elle réitère la vente de garage et réunit 4600 $.

«Cette année, on parle de bazar et non de vente de garage, car on vend des choses pratiquement neuves. L'événement va grossir. Une trentaine de bénévoles viendront nous aider et on espère dépasser les sommes des années précédentes», précise-t-elle.
 
L'édition 2011 sera également marquée par une nouveauté, avec la collaboration d'artisans. «On aura un volet d'artisans créateurs. Le kiosque sera non-payant pour montrer ce qu'ils font, et en échange, ils nous redonneront une partie de leurs recettes.»
 
Jouets pour enfants, livres, CD, DVD, vêtements, meubles, appareils ménagers ou vaisselle, une multitude d'objets seront en vente dans le stationnement de l'école Les Trois-Soleils, prêté pour l'occasion.

Redonner
 
Pour l'adolescente mature, c'était important de redonner. Un geste également très apprécié par le personnel de l'hôpital.

«Ils sont vraiment très contents. Ils disent aussi que ca va pouvoir m'aider moi, et les autres», conclut Marie-Caroline.
 
La totalité des bénéfices ira au département de neurochirurgie et de neuro-oncologie de L'Hôpital de Montréal pour enfants.

L'évènement se déroulera au 1295, chemin du Bord-de-l'Eau, le 21 mai prochain, ou le 22 mai, en cas de pluie.
Toute personne pourra faire don d'objets en bon état, trois semaines avant l'événement. Information: mcdg@hotmail.ca.